Crise en Catalogne - L'ex-ministre catalane Ponsati de retour à l'université de Sint Andrews en Écosse

Clara Ponsati, à droite de Carles Puigdemont.
Clara Ponsati, à droite de Carles Puigdemont. - © EMMANUEL DUNAND - AFP

L'ancienne ministre catalane de l'Enseignement, Clara Ponsati, a quitté la Belgique où elle s'était réfugiée avec les autres membres du gouvernement régional, pour rejoindre l'université de Sint Andrews en Écosse afin d'y enseigner. Clara Ponsati, 60 ans, avait fui la Catalogne fin octobre. Elle ne peut revenir en Espagne où elle serait arrêtée notamment pour rébellion et abus d'argent public.

Jusqu'à l'été passé, avant de s'engager dans le gouvernement catalan, Mme Ponsati dirigeait l'école d'Économie et de Finances de l'université de Sint Andrews. Elle a annoncé elle-même samedi son retour au sein de l'institution universitaire située au nord de l'Écosse. Comptant 7000 étudiants, dont près de la moitié sont étrangers, l'université est la troisième plus ancienne de Grande-Bretagne, après Oxford et Cambridge.

Clara Ponsati "profite de sa liberté de mouvement en tant que citoyenne européenne pour réintégrer cette semaine l'université", est-il écrit sur son compte Twitter. Le site internet de l'institution écossaise a maintenu son profil, l'identifiant comme professeur d'Économie et de Finances et listant une vingtaine de travaux académiques dans lesquels elle a été impliquée entre 1995 et 2016.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK