Crise au Venezuela: Washington dénonce une élection illégitime

Crise au Venezuela: Washington dénonce une élection illégitime
Crise au Venezuela: Washington dénonce une élection illégitime - © FEDERICO PARRA - AFP

Les États-Unis ont vivement dénoncé ce dimanche l'absence totale de légitimité de l'élection présidentielle au VenezuelaNicolas Maduro vise la réélection lors d'un scrutin boycotté par l'opposition.

"Les soi-disant élections qui ont lieu aujourd'hui au Venezuela ne sont pas légitimes", a tweeté Heather Nauert, porte-parole du département d'État.

"Les États-Unis sont aux côtés des pays démocratiques à travers le monde qui soutiennent les Vénézuéliens et leur droit à élire leurs représentants lors d'élections libres et équitables", a-t-elle ajouté.

Washington avait appelé, en vain, le président vénézuélien à suspendre ce scrutin.

Le Trésor américain a par ailleurs annoncé avoir pris des sanctions contre une vingtaine d'entreprises, dont 16 basées au Venezuela, et contre trois individus dont un ancien directeur du service vénézuélien des renseignements financiers.

Quelque 20 millions d'électeurs sont appelés à participer à ce scrutin anticipé dont Nicolas Maduro est le grand favori, bien que 75% des Vénézuéliens désapprouvent sa gestion, lassés par les pénuries de nourriture, de médicaments, ou d'électricité, conjuguées à la hausse de l'insécurité.

Sujet JT 19h30 du 20 mai:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK