Crise au Venezuela : la Colombie ne prévoit pas d'intervention militaire

Crise au Venezuela : la Colombie ne prévoit pas d'intervention militaire
Crise au Venezuela : la Colombie ne prévoit pas d'intervention militaire - © SCHNEYDER MENDOZA - AFP

Les 9 véhicules qui contiennent l’aide humanitaire envoyée par les Etats-Unis sont toujours bloqués à Cucuta, à la frontière entre la Colombie et le Venezuela. Cette aide doit permettre de nourrir 5000 Vénézuéliens durant 10 jours mais aussi d’apporter des kits de premiers secours et des produits d’hygiène pour plusieurs milliers d’habitants dans le besoin.  

Le dirigeant vénézuélien nie la crise interne et affirme que les Etats-Unis utilisent ce convoi pour justifier une action militaire. Pourtant les responsables du convoi assurent que ce n’est pas le cas. Le Colombien, Eduardo Jose Gonzalez, directeur de l’unité nationale pour la gestion des risques et des catastrophes l’a encore répété ces derniers jours : “Aucun plan d’intervention militaire n’est prévu.” 


►►► A lire aussi: https://www.rtbf.be/info/monde/detail_papa-explique-moi-le-venezuela?id=10135397


Les forces armées du président élu Nicolas Maduro ont pourtant barré la route aux véhicules humanitaires sur le pont international Las Tienditas. Des renforts ont été mobilisés pour empêcher le passage du convoi qui attend une décision politique depuis maintenant 5 jours.  

Pour l’instant, les Vénézuéliens sont obligés de franchir la frontière pour récupérer des vivres via un autre pont piéton : le pont Bolivar. Pour eux, cette aide est précieuse, elle fait renaître l’espoir. 

La pression monte 

Sur le terrain, les négociations avec l’armée vénézuélienne se poursuivent. Les Etats-Unis et le président autoproclamé Juan Guaido tentent de convaincre les soldats et commandants de l’armée vénézuélienne de faire défection et de laisser passer l’aide humanitaire mais personne sur le terrain ne peut prévoir l’issue de ce face-à-face présidentiel.  

Ce mercredi, de nombreux Vénézuéliens sont attendus à Medellin en Colombie pour montrer leur soutien à la mobilisation nationale lancée par Guaido.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK