Crise au Venezuela : l'Assemblée constituante lève l'immunité parlementaire de Juan Guaido

Juan Guaido craint d'être arrêté.
Juan Guaido craint d'être arrêté. - © FEDERICO PARRA - AFP

L'Assemblée constituante a levé l'immunité du chef de l'opposition vénézuélienne, Juan Guaido, a annoncé mardi le président de cet organisme qui remplace dans les faits le Parlement du Venezuela. Juan Guaido court dès lors le risque d'être arrêté.

Le président par intérim autoproclamé est sous le coup de deux enquêtes ainsi que d'une interdiction d'exercer des mandats politiques pendant 15 ans. Une cinquantaine de pays dans le monde reconnaissent Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela. Les Etats-Unis ont d'ailleurs déjà prévenu le gouvernement de Nicolas Maduro, l'actuel président, qu'une arrestation de Juan Guaido serait suivie de conséquences.

La Cour suprême avait demandé lundi au président de l'Assemblée constituante de lever l'immunité parlementaire de l'opposant. L'Assemblée constituante, qui remplace dans les faits le Parlement, seul organisme contrôlé par l'opposition, avait ouvert dès mardi les débats sur ce sujet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK