Crise au Soudan : le Royaume-Uni et l'Allemagne demandent une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU

Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont demandé une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Soudan après les violences militaires qui ont fait plus de trente morts lors de manifestations lundi à Khartoum, ont indiqué des diplomates.

La réunion, à huis clos, devrait se tenir mardi, ont-ils ajouté.

Des violences dénoncées

Plus tôt dans la journée, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a condamné l’usage excessif de la force par les autorités soudanaises contre les manifestants et a appelé à une enquête indépendante après une violente dispersion de manifestations qui a fait au moins 30 morts. Il s’est également dit "alarmé", dans un communiqué, par les informations signalant que les forces de sécurité soudanaises avaient ouvert le feu à l’intérieur d’un hôpital.


►►► À lire aussi : "Plus de 30 morts" dans la dispersion d’un sit-in au Soudan


Ce qui est clair pour nous c’est qu’il y a eu un usage excessif de la force par les forces de sécurité sur des civils. Des gens sont morts. Des personnes ont été blessées", a déclaré le porte-parole du patron de l’ONU, Stéphane Dujarric. Le chef de l’ONU a aussi réitéré son appel à des négociations pour relancer le transfert pacifique du pouvoir à un gouvernement civil.
 

Barricades sur une artère de Khartoum

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK