Crash aérien en Ethiopie: les réponses des nations et des compagnies

Boeing 737 MAX 8 d'Air China au sol à la suite de l'accident de l'Ethiopian Airlines
Boeing 737 MAX 8 d'Air China au sol à la suite de l'accident de l'Ethiopian Airlines - © GREG BAKER - AFP

Le crash aérien du Boeing 737 MAX 8  de ce dimanche 10 mars est le deuxième impliquant ce type d'appareil depuis la sortie de cette version. La compagnie Ethiopian Airlines qui dispose de 6 autres exemplaires de l'avion a décidé de les laisser au sol jusqu'à nouvel ordre. 

Dans le même temps, Pékin a demandé aux compagnies aériennes chinoises de suspendre les vols des 737 MAX jusqu'à ce que les Etats-Unis et la compagnie Boeing ne puissent fournir des garanties quant à la sécurité des avions. Jusqu'à présent, Boeing a livré 76 exemplaires du 737 MAX 8  à des compagnies aériennes chinoises. 

Dans la foulée, l'Indonésie et la Corée du Sud ont également immobilisé les appareils du même type jusqu'à ce que les résultats des inspections soient connus.

De nombreuses autres compagnies aériennes, dont FlyDubai, Norwegian, American Airlines, Air Canada et TUI Belgium continuent de faire voler leurs 737 MAX 8.

En tout, l'avionneur a enregistré 5.011 commandes du 737 Max pour cet avion de par le monde. Un carnet de commande qui sera honoré dans les sept prochaines années au rythme actuel de production. 

Boeing reporte la cérémonie de lancement de son long courrier 777x

A la suite de l'accident, Boeing a décidé de reporter la cérémonie de présentation de son nouveau long courrier, le Boeing 777x prévue ce mercredi. 

"La présentation externe et aux médias a été reportée", a indiqué un porte-parole de la compagnie, ajoutant toutefois que "cette décision n'affectait pas le calendrier de mise en service de cet avion."

Journal télévisé 11/03/2019

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK