Covid-19: le cap des 3000 morts du coronavirus dépassé, baisse des contaminations en Chine, polémique en Belgique

Le coronavirus a désormais infecté près de 90.000 personnes dans le monde, selon un décompte de l'université américaine Johns-Hopkins (Baltimore). 3000 personnes en sont mortes dans le monde. Et il continue d'avoir de sérieuses conséquences partout à travers la planète, notamment en Corée du Sud où le nombre de cas explose (en partie à cause d'un mouvement religieux contre lequel Séoul a déposé plainte), en Italie et en France où le musée du Louvre a fermé. L'Europe cherche à apporter une réponse coordonnée aux conséquences sur son économie.

En Chine, où le virus est apparu fin 2019, les autorités ont annoncé lundi 42 nouveaux décès, portant le bilan de la maladie dans le pays à 2912 morts. Les 202 nouveaux cas signalés lundi en Chine continentale constituent toutefois le plus faible chiffre quotidien depuis fin janvier. Un hôpital construit en urgence à Wuhan a d'ailleurs fermé ses portes.

Mais si l'épidémie de Covid-19 semble faiblir en Chine, où des mesures de quarantaine draconiennes visent plus de 50 millions de personnes, elle continue de s'aggraver dans plusieurs pays... notamment chez nous.

Le Centre européen de prévention et contrôle des maladies (CEPCM), qui évalue continuellement les niveaux de risque liés au coronavirus Covid-19, estime désormais que la propagation de ce virus représente un risque "modéré à élevé" pour les citoyens de l'UE et du Royaume-Uni, communique-t-il lundi. 

Huit cas en Belgique: en fait-on trop peu?

La Belgique est-elle prête à endiguer une épidémie de coronavirus sur son territoire? Un deuxième cas a été testé positifs ce dimanche... avant plusieurs cas, dont certains - jugés suspects par le CHU de Liège - sont en cours d'analyse ce lundi.

La ministre de la Santé Maggie De Block s'est voulue rassurante. Elle a rappelé la vigilance dont font preuve les autorités et le secteur de la Santé, mais a reconnu s'attendre à de nouveaux cas en Belgique dans les jours qui viennent et confirmé le passage en Phase 2 (sur 3), comme prévu dès lors qu'un cas a été identifié. 

Mais certains reprochent aux autorités de ne pas en faire assez: le professeur anversois diagnostiqué jette en tout cas un pavé dans la mare:  selon  lui, des critères trop stricts sont actuellement utilisés pour tester les personnes pour le coronavirus. "Ce qui signifie que nous ne détecterons pas une série de personnes infectées", explique-t-il. "Je suis plus enclin, comme aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Italie par exemple, à également dépister les personnes présentant des symptômes respiratoires qui se font tester pour le virus de la grippe." Pas nécessaire pour le moment, estime  le professeur Emmanuel André, responsable du laboratoire de référence de l’hôpital universitaire de Leuven.

D'autre part, le bourgmestre de Woluwé-St-Lambert Olivier Maingain a pris un arrêté de police interdisant l’accès aux établissements scolaires, crèches, maisons de repos, et toute une série de lieux publics aux personnes revenant de zones à haut-risque. Une réaction "disproportionnée" selon Maggie De Block, et d'autres responsables politiques et sanitaires.

 

Des personnes infectées ont voyagé en Belgique

Deux cas de patients contaminés passés par la Belgique sont aussi toujours à l'analyse: le premier patient luxembourgeois contaminé par le coronavirus est passé par l’aéroport de Charleroi. Et une Espagnole souffrant d’une double pneumonie  diagnostiquée positive  s’était rendue en Belgique durant plusieurs jours la semaine dernière.

Dans le monde, l'épidémie se répand

Plusieurs foyers sont actifs :

  • Asie : Chine, Corée du Sud et Iran
  • Europe : l'Italie du Nord, et depuis ce dimanche, la France

On parle de foyer quand la transmission du virus se fait au niveau local, donc que les nouveaux cas ne sont pas dus à des déplacements dans d'autres pays/régions à haut-risque (on parle alors de cas importés).

  • En Chine,  où le virus est apparu fin 2019, les autorités ont annoncé lundi 42 nouveaux décès, portant le bilan de la maladie dans le pays à 2.912 morts et celui dans le monde à plus de 3.000. Les 202 nouveaux cas signalés lundi en Chine continentale constituent toutefois le plus faible chiffre quotidien depuis fin janvier. L'activité manufacturière en Chine a atteint son plus bas niveau jamais enregistré en février.
  • L'épidémie a fait douze morts supplémentaires en Iran en 24 heures, ce qui fait passer de 54 à 66 le nombre de personnes tuées dans le pays. Par ailleurs, 1.501 personnes sont contaminées, soit 523 cas de plus que dimanche. Quelque 290 patients ont par contre quitté les services de soins après avoir été traités avec succès.
  • En France, le bilan est monté à 130 cas déclarés, pour trois décès et 12 guérisons, avec deux foyers principaux : un dans l'Oise (Haut de France), et un dans une commune de Haute-Savoie, La Balme-de-Sillingy. Le maire de cette commune est d'ailleurs lui aussi contaminé. Le gouvernement a pris la décision d'annuler les rassemblements de plus de 5000 personnes. Le Louvre a même fermé ce dimanche et ce lundi.
  • En Allemagne également, les autorités craignent une propagation du coronavirus, le nombre de cas ne cessant d'augmenter. 130 cas sont dénombrés ce lundi.
  • En Italie, les autorités sanitaires ont annoncé dimanche soir 566 nouveaux cas, portant le total à 1694 personnes infectées. Le nombre de décès est passé de 29 à 35.
  • La Suisse renforce les mesures pour contrer la propagation du Covid-19 alors que le pays fait état d'au moins 27 cas de contamination sur son territoire, lundi matin. Avec huit cas confirmés, Genève est le canton le plus touché du pays.

  • Trois premiers cas importés de Covid-19 en République Tchèque, deux personnes ayant voyagé dans le nord de l'Italie.
  • Près de 500 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés en Corée du Sud, portant le bilan à plus de 4000 personnes contaminées, selon un bilan quotidien annoncé lundi par les autorités sud-coréennes. Par ailleurs, la mairie de Séoul a porté plainte pour homicide contre les leaders de l'Eglise Shincheonji de Jésus en accusant ce mouvement religieux de ne pas avoir permis d'empêcher la propagation de l'épidémie de coronavirus en Corée du Sud.
  • En Irlande, le gouvernement a annoncé ce samedi son premier cas, un Irlandais de retour du nord de l'Italie. Sa voisine, l'Irlande du Nord, qui appartient au Royaume-Uni, avait enregistré un premier cas positif. Treize nouveaux cas d'infection au virus Covid-19 ont été diagnostiqués au Royaume-Uni, portant à 36 le nombre de patients traités pour ce nouveau coronavirus outre-Manche. L'Ecosse a aussi enregistré son premier cas.
  • Un premier cas importé a été diagnostiqué au Qatar et en Arménie, les deux personnes ayant séjourné en Iran. Tous les pays du Golfe, à l'exception de l'Arabie saoudite, ont récemment annoncé des dizaines de cas de personnes infectées. Ce qui n'est pas sans effet sur l'économie de ces pays, où les bourses dégringolent.
  • L'Australie a détecté lundi son premier cas de contamination au coronavirus dû à une transmission à des personnes qui ne sont pas récemment sorties du pays. Il s'agit d'un aide-soignant de 53 ans et de la sœur d'un patient récemment revenu d'Iran. Celle-ci est âgée de 41 ans.
  • Aux Etats-Unis, le bilan fait état de 6 morts, tous dans l'Etat de Washington
  • On a enregistré un deuxième décès aux Etats-Unis. C'est un des rares pays où les experts craignent une propagation importante à cause de la part importante d'Américains non assurés médicalement, et des migrants qui ont peur d'être hospitalisés.
  • Le premier cas est apparu au Sénégal. C'est le deuxième pays de l' Afrique Subsaharienne a être touché. Au nord de l'Afrique, c'est désormais la Tunisie qui comptabilise son premier cas. Une femme revenue d'Italie par bateau. 
  • Dans le Golfe, l'Arabie Saoudite a également déclaré son premier cas. C'était le dernier pays de la région à ne pas avoir encore constaté la présence du covid-19. 
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK