Couvre-feu, terrasses, culture : Emmanuel Macron annonce le calendrier de déconfinement en France

Lundi, les enfants de maternelle et primaire avaient déjà repris le chemin de l’école. C’était une première étape vers la levée encore conditionnelle des restrictions face à l’épidémie de Covid-19. Ce jeudi, Emmanuel Macron a annoncé plus concrètement le calendrier du déconfinement français. 

Le couvre-feu en vigueur pour lutter contre le Covid-19 sera décalé à 21h00 le 19 mai, puis à 23h00 le 9 juin, avant d’être totalement levé le 30 juin, a indiqué Emmanuel Macron à la presse régionale (PQR) jeudi.

Cet agenda des réouvertures, communiqué à la PQR et dévoilé par plusieurs quotidiens, prévoit aussi une fin de l’attestation pour les déplacements en journée à compter du 3 mai.

Magasins, culture, restaurants… réouverture prévue le 19 mai

Les commerces, terrasses de bars et restaurants ainsi que les lieux culturels, dont les cinémas et les musées, rouvriront à partir du mercredi 19 mai, a également indiqué le président.


►►► À lire aussi : Covid en France : dernier week-end avant la rentrée sur la voie d’un déconfinement prudent


À cette date les tables en terrasse seront limitées à 6 personnes, alors que les musées, monuments, cinémas, théâtres et salles de spectacle avec public assis pourront reprendre leur activité avec un maximum de 800 personnes en intérieur et 1000 en extérieur.

Les événements avec plus de 1000 personnes seront autorisés le 30 juin, avec pass sanitaire, c'est-à-dire sur présentation d'un test négatif ou d'un certificat d'immunité.

Les salles de sport rouvrent également

Les salles de sport pourront rouvrir, avec respect de jauges et de protocoles adaptés, à partir du 9 juin, a aussi indiqué Emmanuel Macron. Les établissements sportifs accueillant des spectateurs pourront eux rouvrir le 19 mai, avec un maximum de 800 personnes en intérieur et 1000 en extérieur, selon ce calendrier dévoilé par plusieurs quotidiens.

L'ensemble du dispositif et du calendrier pourra toutefois être adapté, notamment en cas d'aggravation soudaine et massive de la situation sanitaire, département par département.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK