Couvre-feu au Koweït après une hausse des cas de coronavirus

La queue près d'un centre de vaccination
La queue près d'un centre de vaccination - © YASSER AL-ZAYYAT - AFP

Le Koweït a annoncé jeudi un couvre-feu d'une durée d'au moins un mois afin de juguler l'épidémie de Covid-19 sur son sol, après avoir enregistré un nombre record de nouveaux cas.

Ce pays du Golfe restreint déjà depuis le 7 février les horaires d'ouverture des commerces non essentiels et interdit l'entrée sur son territoire aux non-Koweïtiens, ce qui n'a pas empêché une rapide et récente hausse des cas.

"Il y aura un couvre-feu quotidien de 17h00 (15h00 HB) jusqu'à 05h00 à partir de dimanche prochain 7 mars et jusqu'au 8 avril", a annoncé un porte-parole du gouvernement à la télévision.

Restrictions au Koweit (images tournées à Koweit City, le 06 février 2021)

Des amendes jusqu'à 13.300 euros

Les fidèles pourront quand même aller à pied à la mosquée pour les prières pendant les heures de couvre-feu et les pharmacies et magasins d'alimentation pourront utiliser les services de livraison, a-t-il précisé. Tous les parcs et lieux récréatifs seront fermés. Le port du masque est également obligatoire.

Une amende pouvant aller jusqu'à 16.000 dollars (13.300 euros) et des peines jusqu'à trois mois de prison sont prévues pour les personnes ne respectant pas les mesures sanitaires.

Mesures strictes

Jeudi, le Koweït a enregistré 1.716 nouveaux cas d'infection, un record depuis le début de l'épidémie, portant à plus de 196.000 le nombre total de cas, dont 1.105 décès, selon les chiffres officiels. Ce pays pétrolier avait imposé de strictes mesures, dont un confinement national, face à la première vague de l'épidémie.

Comme la plupart des pays du Golfe, l'économie du Koweït a été durement frappée par la pandémie et la chute des prix du pétrole.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK