Course contre la montre des Vénézuéliens pour émigrer au Pérou

Des Vénézuéliens font la file à la frontière avec le Pérou
Des Vénézuéliens font la file à la frontière avec le Pérou - © CRIS BOURONCLE - AFP

Au Venezuela, une véritable course contre la montre est en cours : des migrants vénézuéliens fuient leur pays en crise. Ils ont jusqu’à ce vendredi pour espérer être enregistrés au Pérou. Dès samedi, les conditions d’accueil dans ce pays seront durcies, Lima a annoncé il y a à peine une semaine qu’un passeport sera obligatoire à compter du 25 août pour entrer sur le sol péruvien.

Le Pérou imite ainsi l’Équateur qui a mis en place la même mesure samedi dernier. Jusqu’à présent, les Vénézuéliens n’avaient besoin que de présenter leur carte d’identité pour entrer dans ces pays. Le problème pour eux est que le délai pour obtenir un passeport dans leur pays en crise est devenu bien trop long. C'est ce qu'explique cette Vénézuélienne, qui fait partie des milliers de personnes qui font la file dans le nord du Pérou en attendant d’être enregistrées par les autorités : "Cela fait deux ans que j’attends mon passeport et qu’ils ne me le donnent pas. Il y a eu des problèmes, ils m’ont dit de déposer une plainte, d’annuler la demande et j’ai fait tout ça. Ils disent que ça sera bon dans les 15 jours, et voilà, ça fait deux ans".

Simple baluchon

Le Pérou s’attend à accueillir ces jours-ci 100 000 réfugiés de plus, ce qui fera au total un demi-million de Vénézuéliens sur son sol. Nombre d’entre eux sont arrivés à pied du Venezuela avec un simple baluchon sur le dos. L’ONU dénonce ces nouvelles exigences mises en place aux frontières et appelle à un soutien de la communauté internationale. Selon ses estimations, près de deux millions et demi de Vénézuéliens ont quitté leur pays pour fuir la misère.

Et pour protester contre le manque de volonté de Caracas de régler cette crise migratoire, l’Équateur a annoncé qu’il quittait l’Alliance bolivarienne pour les Amériques, une union régionale créée en 2004 à l’initiative du Venezuela et de Cuba.

Images tournées à Lima, ce 22 août

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK