Coronavirus : un homme arrêté à Majorque après avoir contaminé délibérément 22 personnes

Un habitant de Majorque a été arrêté pour coups et blessures après avoir contaminé au moins 22 personnes au Covid-19 en s’étant rendu au travail et à la salle de sport alors qu’il présentait des signes d’infection, a annoncé samedi la police de l’île espagnole.

La police avait lancé fin janvier une enquête après une flambée de cas de la maladie dans la ville de Manacor, suite à des informations selon lesquelles un employé avait été "contaminé mais avait caché sa maladie", selon un communiqué de la police.

Quelques jours avant que le foyer soit repéré, l’homme a commencé à montrer des symptômes, suscitant l’inquiétude de ses collègues au travail mais n’a pas voulu rentrer chez lui et est allé faire un test PCR en fin de journée. Sans attendre le résultat, il est revenu le lendemain à son travail et a également fréquenté sa salle de sport.

Au travail, son responsable comme le reste du personnel ont insisté pour qu’il retourne chez lui car il risquait de contaminer tout le monde. Ils ont ensuite expliqué à la police qu’il avait de la fièvre, avec une température "de plus de 40 °C".

Mais il les a ignorés et a passé sa journée sur son lieu de travail, se promenant un peu partout et baissant délibérément son masque lorsqu’il toussait en disant : "Je vais tous vous contaminer avec le coronavirus", selon la police.

En fin de journée, lorsqu’il a eu le résultat de son test PCR montrant qu’il était positif, ses collègues se sont inquiétés et sont allés se faire tester eux aussi. Cinq d’entre eux, qui se sont révélés positifs, avaient contaminé plusieurs membres de leurs familles y compris trois bébés âgés d’un an.

Trois personnes qui ont été en contact direct avec l’homme à la salle de sport ont également été contaminées et ont transmis le virus à des proches.

Selon la police, aucune des 22 personnes contaminées au total en raison du comportement de cet homme n’a dû être hospitalisée.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK