Coronavirus: pour le président philippin, il n'y aura pas de retour à l'école sans vaccin

Coronavirus: pour le président philippin, il n'y aura pas de retour à l'école sans vaccin
Coronavirus: pour le président philippin, il n'y aura pas de retour à l'école sans vaccin - © Tous droits réservés

Le président philippin Rodrigo Duterte a affirmé lundi qu'il n'autoriserait pas le retour à l'école des élèves tant qu'un vaccin contre le coronavirus ne sera pas disponible.

Les établissements scolaires du pays ont été fermés en mars au moment de l'apparition de l'épidémie dans le pays et plus de 25 millions d'élèves devaient reprendre les cours à la fin août.

Dans un discours diffusé lundi, Rodrigo Duterte, a justifié sa décision en expliquant que le risque était trop grand, tout en reconnaissant que cela lésait les jeunes sur un plan scolaire.

"A moins que je ne sois sûr qu'ils sont vraiment en sécurité, il est inutile de parler de l'ouverture des classes", a affirmé le président. "Pour moi, il faut d'abord un vaccin. Si le vaccin est déjà là, alors c'est d'accord", a-t-il lancé avant d'ajouter: "Si personne n'est diplômé, alors qu'il en soit ainsi".

Même si les chercheurs du monde entier se sont lancés dans une course contre la montre sans précédent pour développer un vaccin,il est encore trop tôt pour savoir quand il sera mis au point et distribué à grande échelle.


►►► À lire aussi: Typhon aux Philippines: le coronavirus complique les évacuations


Aux Philippines, l'année scolaire commence en juin et se termine généralement en avril. Mais les autorités ont repoussé la reprise des cours en raison de la hausse des cas de nouveau coronavirus et du confinement strict qui a été instauré.

Afin de réduire le nombre d'élèves dans les salles de classe, le ministère de l'Education a déjà annoncé la mise en place de cours à distance pour la prochaine année scolaire.

Des millions de Philippins vivent dans la plus grande précarité et ne possèdent pas d'ordinateur chez eux, ce qui rend l'enseignement à distance difficilement envisageable.

A travers la planète, les enfants sont privés d'école depuis plusieurs mois en raison de la pandémie. Certains pays ont cependant rouvert leurs établissements scolaires, notamment en Corée du Sud et en France.

Lundi, les Philippines avaient recensé plus de 14.300 cas de nouveau coronavirus, dont 873 morts.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK