Coronavirus: pour l'OMS l'épidémie n'est pas (encore) une urgence de portée internationale

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l'OMS.
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l'OMS. - © PIERRE ALBOUY - AFP

Selon nos confrères de l’agence de presse Reuters, le Comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a jugé ce jeudi qu’il était trop tôt pour considérer l’épidémie de coronavirus, qui a fait 18 morts en Chine comme une urgence de santé publique de portée internationale, mais a dit surveiller son évolution "minute par minute". Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi qu’il n’y avait pour l’instant "aucune preuve" d’une transmission entre humains en dehors de la Chine.


►►► Lire aussi: coronavirus: un vaccin déjà en développement ?


Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, l’a annoncé à l’issue d’une réunion des 16 experts du Comité. "Nous savons qu’il existe une transmission interhumaine en Chine, mais pour l’instant elle semble être limitée à des groupes familiaux et à des travailleurs de la santé qui s’occupent des patients infectés. Pour l’instant, il n’y a aucune preuve de transmission interhumaine en dehors de la Chine, mais cela ne veut pas dire que cela n’arrivera pas", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse à Genève.

Rester vigilant

"Ne vous méprenez pas […] Il s’agit d’une urgence en Chine, mais pas encore au niveau international. Elle pourrait toutefois en devenir une", a-t-il souligné, jugeant les mesures prises en Chine appropriées pour enrayer la propagation de la maladie.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK