Coronavirus : Londres pourrait être en confinement dès ce vendredi

Jeune femme portant un masque médical près de la Tamise ce 17 mars
2 images
Jeune femme portant un masque médical près de la Tamise ce 17 mars - © JUSTIN TALLIS - AFP

Le gouvernement britannique pourrait imposer un lockdown à Londres dès vendredi pour arrêter la propagation du coronavirus. Le confinement devrait être suivi par le reste du pays.

Cette décision interviendrait après une augmentation rapide des infections confirmées au Covid-19 cette semaine, selon des sources citées par le Financial Times.

D’après le journal, le lockdown, prévu pour 14 jours, devrait être annoncé 12 heures seulement avant son entrée en vigueur.

Vers un "lockdown" de 14 jours ?

La police devrait dès lors surveiller les supermarchés et n’autoriser qu’une seule personne par ménage à quitter la maison à la fois, toujours selon le Financial Times.

Interrogé jeudi sur la possibilité d’un confinement à Londres, le secrétaire à l’Education Gavin Williamson a déclaré à la BBC qu'"il n’était pas prévu de le faire pour le moment".

Cependant, Gavin Williamson a indiqué que l’annonce par le gouvernement de la fermeture des écoles à partir de lundi prochain a montré qu’il "prendra des décisions incroyablement difficiles qui sont parfois nécessaires pour assurer la sécurité de la population".

Quelque 40 stations de métro de Londres ont été fermées jeudi, principalement en raison d’une pénurie de personnel liée à l’épidémie, a pour sa part souligné Transport for London, organisme public responsable des transports en commun de la capitale.

Les autorités sanitaires ont fait état mercredi de 676 nouvelles infections au coronavirus, portant le nombre total de cas à 2626, dont 104 décès.

Des experts en santé publique ont reconnu mardi que des dizaines de milliers de Britanniques étaient probablement infectés par le virus.

De plus en plus de musées, cafés, restaurants et lieux de divertissement ont suspendu leurs activités mercredi, mais le gouvernement n’a pas ordonné de fermetures, conseillant plutôt au public d’éviter de les visiter afin de minimiser les contacts sociaux.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK