Coronavirus: les Pays-Bas enterrent définitivement les festivals d'été 2021

Le gouvernement des Pays-Bas a décidé de prolonger l'interdiction des événements de plus de 24h jusqu'au 1er septembre minimum, a annoncé lundi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte. L'objectif est d'éviter une nouvelle flambée des cas de Covid-19.

Le gouvernement estime qu'il n'est actuellement "pas responsable" de permettre la tenue de ce genre d'événements en raison de la difficulté, sur le plan logistique, de tester les visiteurs toutes les 24 heures durant un festival. Cette décision a été prise ""en consultation avec le secteur de l'événementiel", a précisé le Premier ministre. Les organisateurs de festivals peuvent prétendre à une compensation pour les frais déjà encourus.


►►► À lire aussi : Coronavirus aux Pays-Bas : premier essai de festival avec 1500 personnes testées négatives


L'interdiction d'organiser des événements dont la durée excède 24 heures devait à l'origine prendre fin le 13 août. La décision du gouvernement néerlandais de prolonger cette interdiction entraine donc l'annulation de festivals internationalement reconnus tels que "Lowlands", "Mysterylands" et "Down the rabbit hole", qui devaient tous trois se tenir en août.

Début juillet, les Pays-Bas ont connu une forte recrudescence des contaminations au Covid-19, en particulier chez les jeunes. Celle-ci avait contraint le gouvernement à revenir sur l'allègement des restrictions sanitaires, avec notamment une nouvelle fermeture des boîtes de nuit. La courbe des contaminations avait atteint des records avant de retrouver une courbe descendante ce lundi.

 

Annulation aussi du Pukkelpop, côté belge (sujet JT du 23 juillet)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK