Coronavirus : le président portugais se met en quarantaine, par précaution

 Marcelo Rebelo de Sousa a été en contact avec des enfants potentiellement contaminés lors d'une visite.
Marcelo Rebelo de Sousa a été en contact avec des enfants potentiellement contaminés lors d'une visite. - © CARLOS COSTA - AFP

Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a annoncé ce dimanche qu’il se mettait de lui-même en quarantaine, par précaution, suspendant toute activité publique au Portugal et à l’étranger pendant deux semaines.

Une visite dans une école contaminée

Il a justifié cette décision inédite en expliquant qu’il avait été en contact la semaine dernière avec des élèves d’une école du nord du Portugal, fermée ensuite après la découverte d’un cas de coronavirus. "Ni l’élève hospitalisé ni sa classe n’ont participé à cette rencontre", précise toutefois le communiqué publié sur le site de la présidence.

Sonner l’exemple

Le chef de l’Etat "ne présente aucun symptôme" et il poursuivra ses activités depuis le palais présidentiel.

Le communiqué souligne que le président a décidé de suivre les recommandations des autorités sanitaires, car il estime qu’en matière de prévention il doit "donner l’exemple".


►►► Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus


Le Portugal connaît depuis ce samedi une hausse du nombre de cas de Covid-19, particulièrement dans le nord du pays. Le pays a franchi ce samedi le seuil des 20 cas confirmés, contre 13 vendredi soir. Pour y faire face, les autorités ont annoncé un ensemble de mesures pour le nord du Portugal : suspension temporaire des visites dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les prisons, fermeture d’une école et des installations de deux universités.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK