Coronavirus : le masque obligatoire dans les magasins anglais à partir du 24 juillet

Les contrevenants risqueront jusqu'à 100 livres sterling d'amende (110 euros).
Les contrevenants risqueront jusqu'à 100 livres sterling d'amende (110 euros). - © DANIEL LEAL-OLIVAS - AFP

Après de longues hésitations, le gouvernement britannique a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les magasins en Angleterre à partir du 24 juillet pour éviter une reprise de l’épidémie de nouveau coronavirus, mesure saluée mardi comme salutaire mais tardive.

Le port du masque est actuellement obligatoire uniquement dans les transports en commun depuis le 15 juin, et il n’était que recommandé dans les espaces publics clos.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Pourquoi attendre dix jours ? "Nous voulons donner un peu de temps aux gens pour se préparer", a expliqué le ministre de l’Environnement, George Eustice sur Sky News.

"Les preuves, la compréhension" sur l’utilité des masques "a évolué", a-t-il ajouté. "Tandis que nous relâchons le confinement et permettons à plus d’endroits d’ouvrir, nous devons aussi passer en revue les mesures en place pour limiter la transmission du virus et le contrôler".

Pas de masque dans les pubs, restaurants ni pour les employés de supermarchés

Cette obligation ne s’appliquera pas aux pubs ni aux restaurants ni aux employés de supermarchés, a indiqué M. Eustice sur la BBC.

Les contrevenants risqueront jusqu’à 100 livres d’amende (110 euros), comme c’est déjà le cas dans les transports en commun.

Le port du masque dans les magasins est déjà obligatoire notamment en Ecosse et dans plusieurs pays européens.

Pays le plus durement touché en Europe avec près de 45.000 morts testés positifs, le Royaume-Uni a levé la plupart des restrictions instaurées depuis le confinement décrété le 23 mars pour lutter contre la propagation du virus, mais les différentes régions du Royaume-Uni ont adopté des calendriers différents pour les assouplir.

Décision attendue par les médecins et le maire de Londres

La British Medical Association, qui représente les médecins britanniques, a estimé que l’obligation du port du masque dans les magasins était "attendue depuis longtemps" et devrait être appliquée immédiatement.

Le maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, a salué sur la BBC cette "volte-face" du gouvernement conservateur sur le port du masque, soulignant que "cette petite mesure pouvait faire une énorme différence, combinée à d’autres mesures".

Le British Retail Consortium, syndicat professionnel du commerce de détail, a salué la "clarté" de cette obligation, après des "messages contradictoires" qui rendaient "vraiment difficile pour les gens de comprendre ce qu’ils devaient faire".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK