Coronavirus: confrontée à une troisième vague, la majeure partie de l'Italie se reconfine dès lundi

L'Italie, confrontée selon les mots du Premier ministre Mario Draghi à une "nouvelle vague de contagions" plus d'un an après le début de la pandémie, va reconfiner à partir de lundi la majeure partie de son territoire. 

"Plus d'un an après le début de la crise sanitaire, nous nous retrouvons malheureusement face à une nouvelle vague de contagions", a déploré M. Draghi lors d'une visite au centre de vaccination mis en place à l'aéroport romain de Fiumicino.

100.000 morts

"Au cours de la dernière semaine, 150.175 nouvelles contagions ont été enregistrées contre 130.816 la semaine précédente, soit une augmentation de presque 15%", a-t-il souligné alors que l'Italie a passé lundi la barre des 100.000 morts.

"Ces données nous contraignent à la plus grande prudence pour limiter le nombre de morts et empêcher la saturation des établissements de santé", a-t-il mis en garde. "Le souvenir de ce qui s'est passé au printemps dernier est encore présent et nous ferons tout pour empêcher que cela se répète".

Nino Cartabellotta, président du cabinet de recherche sur la santé GIMBE, avait déjà averti jeudi que dans plus de la moitié des 20 régions italiennes, "les hôpitaux et surtout les unités de soins intensifs sont déjà saturés" et les hospitalisations ou interventions non-Covid déprogrammées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK