Coronavirus : la Cour suprême autrichienne rejette le port du masque à l'école

Coronavirus : la Cour suprême autrichienne rejette le port du masque à l’école
Coronavirus : la Cour suprême autrichienne rejette le port du masque à l’école - © Halfpoint - Getty Images/iStockphoto

Le port obligatoire du masque à l’école et l’enseignement en alternance, deux mesures prises par le gouvernement autrichien au printemps afin de tenter d’endiguer la pandémie de coronavirus, sont des dispositions "illégales", a estimé mercredi la Cour constitutionnelle.

"Pour faire face aux conséquences de la COVID-19 dans le système scolaire, un décret publié par le ministre de l’éducation en mai 2020 a ordonné que les classes soient divisées en deux groupes et enseignées alternativement à l’école", a écrit la Cour dans un communiqué.


►►► À lire aussi : Commerces, rassemblements, écoles : quelles mesures jouent le plus grand rôle dans le contrôle de l’épidémie ?


En Autriche, certains écoliers avaient cours le lundi et le mardi et les autres le mercredi, le jeudi et le vendredi seulement. Ils devaient rester à la maison le reste de la semaine.

"En outre, il a été décidé que toutes les personnes présentes dans le bâtiment scolaire, sauf pendant les heures de cours, devaient porter un dispositif de protection couvrant la zone de la bouche et du nez", a-t-elle ajouté.

"Dans sa décision publiée aujourd’hui, la Cour constitutionnelle a jugé que les dispositions contestées étaient illégales", ont fait savoir les juges.

Deux enfants et leurs parents avaient fait appel devant la Cour constitutionnelle, faisant valoir que ces dispositions violaient le principe d’égalité, le droit à la vie privée et le droit à l’éducation.


►►► À lire aussi : Fermeture des écoles à travers le monde : combien d’élèves concernés ? Avec quelles conséquences ?


"Le ministre n’a pas pu expliquer de manière compréhensible pourquoi il considérait les mesures contestées comme nécessaires", a détaillé la Cour.

L’Autriche est gouvernée depuis janvier par une coalition entre les conservateurs et les écologistes. Le ministère de l’éducation est occupé par les conservateurs du chancelier Sebastian Kurz.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK