Coronavirus : l'Espagne suspend une loi régionale qui rendait la vaccination obligatoire

Coronavirus : l'Espagne suspend une loi régionale qui rendait la vaccination obligatoire
Coronavirus : l'Espagne suspend une loi régionale qui rendait la vaccination obligatoire - © MIGUEL RIOPA - AFP

La Cour constitutionnelle espagnole a suspendu mardi une loi prise par les autorités de la région de Galice qui obligeait ses habitants à se faire vacciner contre le Covid-19, a-t-on appris de sources judiciaires.

Cette suspension à caractère préventif intervient après un recours déposé par le gouvernement contre une loi de cette région du nord-ouest de l'Espagne qui prévoyait des amendes pouvant aller jusqu'à 3000 euros en cas de refus injustifié de se faire vacciner contre le coronavirus.

En Espagne, la vaccination contre le Covid-19 n'est pas obligatoire, comme dans la plupart des pays européens, mais la Galice faisait exception avec cette obligation instaurée fin février.

Selon des sources judiciaires, le recours a été admis sur la forme, entrainant la suspension des articles contestés par l'exécutif central, qui voyait une "limitation des droits fondamentaux" dans certains points de la loi.

Les juges ont désormais cinq mois pour étudier ce recours sur le fond et rendre une décision finale, pendant lesquels la suspension préventive sera maintenue.

Le gouvernement du socialiste Pedro Sanchez prévoit de vacciner 70% de la population d'ici à la fin août.

L'Espagne a vacciné près de 7,2% (3,4 millions) de ses 47 millions d'habitants avec les deux doses, et a administré plus de 9,4 millions de doses au total, d'après les chiffres du ministère de la Santé.

Sur le même sujet: JT 29/12/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK