Coronavirus : l'Espagne pourrait fermer ses portes aux touristes étrangers cet été

Des touristes profitent d'une journée ensoleillée sur la plage Playa de Palma à Palma de Majorque le 24 septembre 2019.
Des touristes profitent d'une journée ensoleillée sur la plage Playa de Palma à Palma de Majorque le 24 septembre 2019. - © JAIME REINA - AFP

Vous ne pourrez peut-être pas partir en vacances en Espagne cet été. Plusieurs sources officielles auraient confirmé au quotidien espagnol ABC que le gouvernement étudie la possibilité de fermer ses frontières aux touristes étrangers pendant la période estivale. Cette mesure pourrait éviter au pays une seconde vague de contamination.

Les dernières statistiques espagnoles sont encourageantes et un déclin de l’épidémie du coronavirus est proche. "L’incendie commence à être maîtrisé", a déclaré le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez aujourd’hui devant le Parlement.

20 millions de touristes étrangers

Mais, l’incendie pourrait reprendre la forme d’un funeste brasier, si les touristes des quatre coins du globe venaient à profiter des plages espagnoles cet été. Le pays est la deuxième destination touristique mondiale derrière la France. Il serait donc prêt à se priver des 20 millions de visiteurs étrangers qui viennent chaque été pour éviter une nouvelle flambée de cas de contamination. Le secteur du tourisme représente 13% des emplois dans le pays.

Le gouvernement pourrait également empêcher les Espagnols de sortir de leur territoire cet été. Un plan de soutien et de promotion du tourisme rural et national est à l’étude.

Mercredi, les autorités sanitaires espagnoles ont déclaré 757 décès supplémentaires en l’espace de 24 heures, portant à 14.555 le nombre de morts liés au nouveau coronavirus.