Coronavirus : l'Ecosse assouplit prudemment le confinement à partir du 28 mai

La Première ministre Nicola Sturgeon.
La Première ministre Nicola Sturgeon. - © JANE BARLOW - AFP

L'Ecosse va assouplir à partir du 28 mai les mesures de confinement instaurées depuis deux mois pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé jeudi sa Première ministre Nicola Sturgeon. "Le temps est venu d'aller vers un assouplissement prudent des restrictions", a-t-elle déclaré devant le parlement local à Edimbourg.

Entrées ensemble dans le confinement décrété par le Premier ministre britannique Boris Johnson le 23 mars, les quatre nations du Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord) n'abordent pas toutes l'allègement des restrictions au même rythme.

En Ecosse, la première phase devrait permettre, à partir de jeudi prochain, la reprise de certaines activités de loisir en extérieur, comme golf, tennis ou pêche, a expliqué Mme Sturgeon en présentant son plan. Il sera possible de les pratiquer avec une autre personne d'un autre foyer, tout en respectant la distance de sécurité de deux mètres. Pourront également commencer à reprendre certaines activités professionnelles en extérieur.

Évaluation toutes les trois semaines

L'assouplissent se fera de manière "graduelle" et sera réévalué "au moins toutes les trois semaines", a-t-elle expliqué. Mais le message par défaut dans cette première phase est de "rester chez soi autant que possible".

Les écoles rouvriront à partir du 11 août pour le début de l'année scolaire, mais une partie des enseignements se feront à la maison.

En Angleterre, les écoles doivent rouvrir à partir du 1er juin et depuis le 13 mai, les habitants peuvent sortir de chez eux plus d'une fois par jour. Ils sont autorisés à se rendre dans les parcs régionaux et sur les plages, tout en respectant une distance de deux mètres les uns avec les autres.

Deuxième pays le plus durement touché après les Etats-Unis, le Royaume-Uni déplore plus de 41.000 morts liés au SARS Cov-2, et près de 36.000 si l'on ne compte que les cas testés positifs. En Ecosse, 2.221 patients testés positifs sont morts depuis le début de l'épidémie, a précisé jeudi Mme Sturgeon.