Coronavirus: l'Arabie saoudite restreint les visas pour La Mecque

Des personnels soignants quittent l'hôpital du roi Fahad à Hofuf, le 16 juin 2013
Des personnels soignants quittent l'hôpital du roi Fahad à Hofuf, le 16 juin 2013 - © Fayez Nureldine

Les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants et les personnes souffrant de maladies chroniques (cardiaques, diabétiques...) ne pourront pas obtenir de visa cette année pour le pèlerinage de La Mecque, a averti mardi la Direction générale de la santé (DGS) française.

"Le ministère saoudien de la Santé a pris la décision de restreindre l’obtention de visa pour les pèlerinages (Omra et Hadj) à La Mecque en Arabie Saoudite", indique la DGS (ministère de la Santé) dans un message urgent aux professionnels de santé.

En conséquence, "les personnes âgées (sans qu’un seuil précis ne soit fixé), les femmes enceintes, les enfants et les personnes affectées de maladies chroniques, notamment les personnes cardiaques, diabétiques ou souffrant de maladies respiratoires, du rein ou de déficiences immunitaires, ne pourront pas obtenir de visa cette année", précisent les autorités sanitaires françaises, avisées par "voie diplomatique".

Le 13 juillet dernier, l'Arabie saoudite a fait savoir qu'elle déconseillait aux personnes âgées et à celles souffrant de maladies chroniques d'effectuer le pèlerinage à La Mecque en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus, le MERS-CoV, dans le royaume qui déplore le plus grand nombre de cas enregistrés depuis l'apparition de l'épidémie.

Mais il n'était pas clairement indiqué alors si ces recommandations impliquaient la non-délivrance de visas.

Le ministère de la Santé saoudien, qui avait publié en ligne ces restrictions, recommandait à ces personnes vulnérables de reporter cette année leur pèlerinage, en soulignant qu'il s'agissait là de "mesures préventives spéciales" pour le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV).

Le pèlerinage annuel est prévu en octobre cette année et le petit pèlerinage peut être effectué à n'importe quel moment.

Depuis septembre 2012, 81 cas confirmés d’infection par le MERS-CoV, dont 45 mortels ont été signalés à l’OMS.

Au total, 66 de ces cas ont été signalés par les autorités sanitaires d’Arabie saoudite chez des personnes résidant dans ce pays ; 11 dans l'UE (deux en France, dont un décédé) tous ayant un rapport avec le Moyen-Orient - en particulier la péninsule arabique - soit direct (séjour), soit indirect (contact avec un cas confirmé y ayant séjourné), note la DGS.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK