Italie: un nouveau record tragique de près de 800 morts en 24 heures

L’Italie a enregistré samedi un nouveau record de décès en 24 heures, avec 793 morts, ce qui porte le bilan à 4825 personnes tuées par la pandémie de coronavirus dans la péninsule en un mois, selon les chiffres de la protection civile.

Les autorités italiennes ont annoncé 6557 nouveaux cas positifs, un autre record inquiétant qui porte le total à 42.681. Il y a aussi eu 6072 nouvelles guérisons, plus que le nombre de nouvelles contaminations.

La région de Milan, la Lombardie, où les services de santé sont débordés, a enregistré la grande majorité des décès (546) et la moitié des nouveaux cas, c’est une nouvelle forte croissance.

Appel au confinement total

Dans la région de Bergame, toujours en Lombardie, 243 maires lancent un appel à prendre de nouvelles mesures encore plus drastiques : "Le moment est arrivé de s’arrêter, mais pour de vrai. Nous vous faisons confiance".

Pour ces élus, de nouvelles mesures restrictives courageuses sont l’unique solution. Selon eux, il y a encore trop de déplacements sur le territoire qui constituent un vecteur pour le virus.

La possibilité d’une réduction des horaires d’ouverture des supermarchés le dimanche a provoqué de longues files dans toute l’Italie, vendredi et encore ce samedi. A Milan, des files se sont formées dès 6h30 devant un point de vente, une heure avant son ouverture.