Coronavirus et pénurie alimentaire : quelque 700.000 enfants italiens ne mangeraient pas à leur faim

Action de collecte solidaire à Naples, le 03 avril 2020
Action de collecte solidaire à Naples, le 03 avril 2020 - © CARLO HERMANN - AFP

Au moins 700.000 enfants en Italie ne mangent pas suffisamment quotidiennement, a alerté dimanche l'organisation agricole italienne Coldiretti. En cause: l'épidémie de coronavirus qui mène à une pénurie alimentaire.

Selon l'organisation, beaucoup d'enfants reçoivent normalement un repas chaud à l'école mais les établissements scolaires sont fermés depuis mars. "Surtout pour les enfants dont les parents ont vu leurs revenus se réduire, la situation est désormais critique", a averti le président de La Coldiretti. "Les propriétaires de petits magasins, les travailleurs saisonniers ou à temps partiel, ainsi que les artisans ne disposent désormais de quasiment plus de revenus."


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Les difficultés se ressentiraient surtout au sud de l'Italie, où la pauvreté est plus répandue. La Coldiretti pointe également du doigt la hausse des prix des aliments. Les fruits sont devenus 8,4% plus cher, les légumes accusent une hausse de 5% tandis que la viande s'acquiert à un prix augmenté de 3,4%. Selon l'organisation, les prix sont à la hausse car le secteur a perdu beaucoup de clients, comme les restaurants.


►►► À lire aussi : Coronavirus et risotto en Italie : quand la consommation de riz (italien) dépasse celle des pâtes


La crise sanitaire a également poussé à des élans de solidarité: 39% des Italiens ont fait don d'argent ou de nourriture.

 

Aux Etats-Unis, on se prépare aussi à une pénurie de viande (sujet JT du 29 avril)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK