Coronavirus en Suède : le pays veut se doter d'une nouvelle loi pour lutter contre la pandémie

Le gouvernement suédois a présenté ce lundi un projet de loi le dotant temporairement de nouveaux pouvoirs pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et dont il souhaite l'application dès janvier.
Le gouvernement suédois a présenté ce lundi un projet de loi le dotant temporairement de nouveaux pouvoirs pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et dont il souhaite l'application dès janvier. - © JONATHAN NACKSTRAND - AFP

Le gouvernement suédois a présenté ce lundi un projet de loi le dotant temporairement de nouveaux pouvoirs pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et dont il souhaite l’application dès janvier.

Le gouvernement, qui avait eu essentiellement recours à de simples recommandations jusqu’à présent, a expliqué que cette nouvelle loi lui permettra d’édicter des mesures restrictives coercitives dans des zones ciblées et d’imposer des sanctions en cas de non-respect.

"Ceux qui violent les restrictions limitant l’accès aux lieux publics peuvent être condamnés à une amende", aux termes du projet, a expliqué lors d’une conférence de presse la ministre de la Santé Lena Hallengren.

Le gouvernement a ajouté qu’il souhaitait que la loi puisse entrer en vigueur d’ici le 10 janvier mais elle devra être approuvée au préalable par le Parlement. 

Une stratégie atypique face au virus

Depuis le début de la pandémie, la Suède a adopté une stratégie atypique et controversée, écartant tout confinement ou mesure coercitive. Mais face à la remontée des cas et des morts depuis l’automne, il a durci le ton mi-novembre, limitant notamment à huit personnes la jauge pour les événements publics.

Le pays a recommandé le 18 décembre pour la première fois le port du masque dans les transports publics, adoptant parallèlement des nouvelles restrictions comme l’introduction de limites dans les commerces et la limitation des tablées à quatre personnes maximum dans les restaurants, contre huit jusqu’alors. L’enseignement à distance dans les lycées a été prolongé jusqu’au 24 janvier.


►►► Lire aussi : La Suède "a échoué", dit son roi Carl XVI Gustaf


La Suède ne dispose d’aucune loi permettant au gouvernement de restreindre la liberté de mouvements en temps de paix, par exemple en décidant des mesures de confinement de la population.

Le roi de Suège désapprouve la gestion de la crise Covid: JT du 18/12/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK