Coronavirus en Suède et au Danemark : test négatif exigé pour les arrivants

Coronavirus en Suède et au Danemark : test négatif exigé pour les arrivants
Coronavirus en Suède et au Danemark : test négatif exigé pour les arrivants - © JYRKI NIKKILA - AFP

Les voyageurs arrivant au Danemark ou en Suède devront se soumettre à un test avant d’être autorisés à entrer dans le pays, ont annoncé samedi les gouvernements danois et suédois, qui espèrent ainsi lutter contre la propagation de nouveaux variants du coronavirus.

Au Danemark, ce test doit être effectué 24 heures après l’arrivée. Les voyageurs étrangers ne vivant pas dans le pays peuvent être invités à présenter un test négatif à la frontière.

Les voyageurs entrants, qu’ils soient étrangers ou danois, devront se mettre en quarantaine pendant 10 jours. Ce délai pourra néanmoins être réduit en cas de résultat de test négatif, effectué au plus tôt le quatrième jour suivant l’arrivée.

Les voyageurs qui ne se conforment pas aux règles risquent une amende de 3500 couronnes danoises (470 euros). Il existe cependant des exceptions pour certains citoyens et travailleurs.

Près de 200.000 personnes ont été infectées par le coronavirus au Danemark et 2200 personnes y ont perdu la vie des suites de leur infection.

Les voyageurs arrivant en Suède devront, jusqu’au 31 mars au moins, présenter un test négatif effectué moins de 48 heures auparavant. Si un test hebdomadaire leur est recommandé, la mesure ne s’applique toutefois pas aux employés du secteur des transports ni aux personnes travaillant de l’autre côté de la frontière.

Les citoyens suédois sont invités à se faire tester un jour avant leur arrivée ou le jour même. Ils devront ensuite se mettre en quarantaine pendant sept jours, période durant laquelle ils se soumettront à un deuxième test.

La Suède a enregistré un total de 588.000 cas d’infection et 12.115 décès liés au coronavirus depuis le début de la pandémie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK