Coronavirus en Nouvelle-Zélande : un Boeing 787 converti en centre de vaccination

La compagnie aérienne Air New Zealand va transformer un de ses Boeing 787 Dreamliners en un centre de vaccination contre le coronavirus ce week-end afin d'encourager la population locale à se faire vacciner.

Les participants devront s'inscrire à cet événement prévu samedi à l'aéroport d'Auckland. Ils entreront par la porte avant de l'appareil et prendront place en première classe pour se voir administrer une dose du vaccin Pfizer/BioNTech.

"Ils passeront ensuite en classe économique où il leur sera possible de prendre un snack pendant qu'ils observent un temps de repos obligatoire avant de pouvoir débarquer", indique la page Facebook de l'événement.


►►► À lire aussi : Coronavirus : qu'apprendre des stratégies suivies par la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud et la région de Wuhan ?


La campagne de vaccination a du mal à décoller en Nouvelle-Zélande. À peu près la moitié de la population est ainsi protégée contre le Covid-19. Seul le vaccin Pfizer/BioNTech est administré sur cette île de l'Océanie.

La Nouvelle-Zélande avait fermé ses frontières au début de la pandémie et avait imposé des restrictions de voyage strictes. Bon nombre de ses 5 millions d'habitants n'ont donc pas repris l'avion depuis lors.

Sujet du journal télévisé du 19 avril dernier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK