Coronavirus en Nouvelle-Zélande : le pays ne compte plus aucun cas actif de Covid-19

La Nouvelle-Zélande n’a plus aucun cas actif de coronavirus, ont annoncé lundi les autorités sanitaires après la sortie du dernier patient qui était encore à l’isolement.

Le directeur général du ministère de la Santé Ashley Bloomfield a vu dans cette étape un succès dont tout le pays pouvait être fier. "Le fait de n’avoir aucun cas actif pour la première fois depuis le 28 février est certainement un jalon important dans notre périple mais, comme nous l’avons précédemment dit, il sera essentiel de maintenir la vigilance contre le Covid-19", a-t-il dit dans un communiqué.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


La Nouvelle-Zélande a été saluée pour sa réponse efficace à l’épidémie de coronavirus, qui a impliqué notamment un confinement strict de sept semaines jusqu’en mai. L’archipel du Pacifique Sud, qui compte une population de cinq millions d’habitants, a dénombré 1154 cas confirmés et 22 décès.

Plus aucune nouvelle contamination n’a été recensée depuis 17 jours. Cela faisait une semaine qu’il n’y avait plus qu’un seul cas actif. "Le dernier cas n’avait plus de symptômes depuis 48 heures et est considéré comme rétabli", a précisé le ministère de la Santé.

Niveau 1

Les déclarations de Jacinda Ardern, Premier ministre de Nouvelle-Zélande, ce 8 juin à Wellington :

  " Aujourd'hui, il n'y a pas d'affaires en cours en Nouvelle-Zélande. Nous avons testé près de 40.000 personnes pour le COVID-19 au cours des 17 derniers jours et aucun n'a été testé positif. Personne n'a été hospitalisé pour COVID-19 depuis 12 jours. Cela fait 40 jours que le dernier cas de transmission communautaire s'est produit, 22 jours que cette personne a fini de s'isoler. Je peux donc annoncer aujourd'hui que le cabinet a décidé de passer au niveau 1 pour relancer notre économie, et nous allons commencer presque immédiatement. Nous passons au niveau 1 d'alerte COVID-19 à partir de minuit ce soir. "

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK