Coronavirus en Italie : le pays se dote d'une application de traçage

L'Italie est l'un des pays les plus durement touché au monde.
L'Italie est l'un des pays les plus durement touché au monde. - © ANDREAS SOLARO - AFP

L'Italie a choisi une application de traçage des contacts dans sa lutte contre l'épidémie de Covid-19, qui sera déployée à très court terme dans plusieurs régions tests.

Domenico Arcuri, le commissaire du gouvernement italien pour la crise Covid-19, a signé ce jeudi soir un décret sur l'utilisation de l'application 'Immuni' créée par la société Bending Spoons de Milan (nord), a indiqué le gouvernement sur son site.

Cette application, créée avec le soutien d'un centre médical, respecte les règles énoncées par l'Union européenne, selon le site.

Sur base volontaire

Elle est basée sur la technologie bluetooth et non sur la géolocalisation; chacun peut choisir de la télécharger ou non et dispose du contrôle de ses données personnelles qui ne quittent pas le téléphone de l'utilisateur.

En substance, si une personne qui utilise l'application découvre être positive au SARS-Cov-2, c'est elle qui envoie ses données à un serveur qui remonte dans le temps pour établir tous les contacts via bluetooth de la personne positive et avertit ceux susceptibles de l'avoir croisée.


►►► Lire aussi : le pays commence à se préparer à une sortie de crise qui sera lente, stricte et incertaine

►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus  


La société Bending Spoons a cédé gratuitement tous les droits d'utilisation de l'application, ainsi que ses prochaines mises à jour, au gouvernement, selon la même source.

Dans la lutte contre l'épidémie qui a tué plus de 22.000 personnes et en a touché officiellement près de 170.000, l'Italie va également instaurer progressivement les tests sérologiques pour détecter les personnes ayant développé une forme d'immunité contre le nouveau coronavirus grâce à la présence d'anticorps.

Attilio Fontana, président de la région Lombardie, la plus touchée d'Italie avec près de 12.000 décès, a ainsi annoncé le lancement le 21 avril de ces tests sérologiques dans de nombreuses zones de sa région.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK