Coronavirus en Italie: des régions imposent une quarantaine aux vacanciers revenant de certains pays

Marcheur sur la côte amalfitaine, au début juillet 2020 (illustration)
2 images
Marcheur sur la côte amalfitaine, au début juillet 2020 (illustration) - © FILIPPO MONTEFORTE - AFP

Plusieurs régions d'Italie vont imposer une quarantaine aux voyageurs de retour de certains pays européens considérés comme à risque pour la propagation du coronavirus, a rapporté mercredi la presse italienne.

Une quarantaine est désormais obligatoire dans les régions des Pouilles (sud) et de Campanie (sud) pour les voyageurs de retour d'Espagne, de Grèce et de Malte.

"Ces deux derniers jours, nous avons enregistré de nombreux cas positifs de résidents des Pouilles de retour de ces trois pays où la circulation du virus est importante", a expliqué le président des Pouilles, Michele Emiliano.

La Sicile se prépare à appliquer la même mesure, ont annoncé les autorités locales.

Le président de la région d'Emilie-Romagne (centre) doit signer mercredi un décret imposant un test à tous les voyageurs en provenance des mêmes trois pays. Les voyageurs arrivant de Croatie devront par ailleurs se mettre en quarantaine.


►►► Toutes les infos sur l'épidémie de coronavirus en Belgique et dans le monde


Les autorités sanitaires de ces régions d'Italie craignent une nouvelle vague de contaminations provoquée par les vacanciers ayant fréquenté plages, soirées et lieux publics dans des pays de l'espace Schengen aujourd'hui plus exposés au virus.

Ceci alors que le gouvernement central prépare de nouvelles mesures pour éviter cette résurgence du virus affectant plusieurs pays européens, Espagne en tête.

L'Italie, qui reste fermée aux ressortissants des Balkans et exige une quarantaine pour les voyageurs en provenance de Roumanie et de Bulgarie, s'inquiète d'être "encerclée" par cette hausse des contagions chez ses voisins européens.

La péninsule reste pour le moment relativement épargnée, et les autorités jugent la situation sous contrôle.

En première ligne lors de l'arrivée du coronavirus en Europe, l'Italie fait figure de bonne élève avec des règles strictes de port du masque et de distanciation sociale, même si les comportements se sont relâchés avec l'arrivée de l'été et des vacances.

L'Italie a imposé un cordon sanitaire avec certains pays, fermant ses portes aux voyageurs en provenance du Kosovo, de Serbie, du Montenegro, de Bosnie, de Macédoine du Nord et de Moldavie. Ceux venant de Bulgarie et de Roumanie doivent observer une quarantaine et un suivi médical.

A ce jour, plus de 251.000 personnes ont été contaminées par le nouveau coronavirus en Italie, pour 35.000 décès.

"Italie : comment concilier à l'avenir tourisme et développement durable ?" dans notre jt du 13 juillet dernier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK