Coronavirus en Israël : l'interdiction d'entrer dans le pays prolongée jusqu'au 1er août pour les étrangers

L’interdiction d’entrer en Israël, décrétée à la suite de la pandémie de coronavirus, a été prolongée de quatre semaines. Les autorités aéroportuaires israéliennes ont informé jeudi les compagnies aériennes que les étrangers ne pourraient pas entrer en Israël avant le 1er août. Des exceptions ne seront faites qu’avec le feu vert des services d’immigration.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Les compagnies aériennes ont été invitées à renvoyer les passagers non-autorisés à entrer dans le pays. Cette interdiction ne concerne pas les ressortissants israéliens ni les personnes pouvant prouver que leur vie se passe principalement en Israël.

Israël a décrété le 18 mars une interdiction d’entrer sur le territoire afin de freiner la propagation du coronavirus. Il n’y a récemment pas eu d’augmentation de cas de Covid-19 dans le pays, pour lequel le tourisme est un facteur économique important.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK