Coronavirus en Irlande : plus de quarantaine obligatoire pour les touristes

L’Irlande a mis fin samedi à la quarantaine obligatoire de deux semaines imposée depuis mars aux visiteurs entrant dans le pays pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Le ministre de la Santé irlandais Stephen Donnelly a annoncé dans un communiqué "le retrait, à compter d’aujourd’hui, de tous les pays restants inscrits sur la liste officielle des États" dont les ressortissants étaient soumis à une quarantaine de 14 jours à l’hôtel à leur arrivée en Irlande.

En plus des ressortissants des États désignés par le gouvernement irlandais, les voyageurs qui ne pouvaient présenter de test PCR négatif au Covid-19 étaient également soumis à la quarantaine.

Selon le ministère de la Santé, 10.300 personnes ont ainsi été placées en quarantaine à l’hôtel à leur arrivée sur le territoire irlandais ces six derniers mois.

Près de 600 d’entre elles ont été testées positives pendant leur séjour.

À LIRE AUSSI

La quarantaine a été "introduite de façon exceptionnelle à un moment où notre pays était confronté au risque très grave d’importation de variants préoccupants" au coronavirus, a poursuivi le ministre dans le communiqué.

Cette mesure "a joué un rôle central dans la protection de la population, le contrôle de l’épidémie et l’assouplissement des restrictions imposées à notre économie et à notre société", a-t-il estimé.

Récemment, la majorité des restrictions liées au coronavirus ont été levées dans ce pays de cinq millions d’habitants où plus de 90% des adultes sont vaccinés.

L’épidémie a fait 5209 morts en Irlande, selon les derniers chiffres officiels.

Coronavirus en Irlande:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK