Coronavirus en Irlande : le pays accélère son processus de déconfinement

Coronavirus - L'Irlande accélère son processus de déconfinement
Coronavirus - L'Irlande accélère son processus de déconfinement - © Belga

Le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, a annoncé vendredi que son gouvernement allait accélérer une nouvelle fois le processus de déconfinement en Irlande grâce aux progrès enregistrés dans la lutte contre le nouveau coronavirus."Le gouvernement a approuvé aujourd’hui une modification du calendrier de la feuille de route", a indiqué le dirigeant lors d’un point presse à Dublin. Les lieux de culte ou de loisirs, les salles de gym, les cinémas et les coiffeurs pourront rouvrir dès le 29 juin, plutôt que courant juillet comme prévu précédemment.

Les activités sportives pourront également reprendre, et les rassemblements de masse seront à nouveau autorisés, mais limités à 50 personnes à l’intérieur et 200 personnes à l’extérieur jusqu’au 20 juillet. Mais comme "le virus n’est pas parti", il est toujours recommandé de travailler de chez soi quand c’est possible. "Le sentiment d’espoir s’est révélé contagieux et nous a menés où nous sommes maintenant : en avance sur le calendrier, capable d’accélérer la réouverture de notre société et de notre économie", s’est félicité Leo Varadkar. "Nous vivrons un type de vie très différent, mais une vie où nous pouvons de nouveau faire tant de choses qui sont importantes pour nous et nos familles", a-t-il ajouté.

Le confinement avait été instauré le 28 mars en Irlande, qui compte 1714 morts (+2) du nouveau coronavirus, selon un bilan publié vendredi. Il avait commencé à être assoupli le 18 mai et la levée de certaines restrictions avait déjà été avancée à début juin, comme la réouverture des magasins. Le gouvernement avait alors également annoncé vouloir permettre aux hôtels et aux pubs servant de la nourriture de rouvrir à partir du 29 juin. Les dernières mesures contraignantes devraient être levées en juillet, plutôt qu’en août comme prévu initialement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK