Coronavirus en Iran : la barre des 180.000 cas confirmés dépassée

L'Iran passe le cap des 180.000 cas.
L'Iran passe le cap des 180.000 cas. - © STRINGER - AFP

Plus de 180.000 personnes ont été testées positives à l’épidémie de Covid-19 en Iran depuis l’annonce des premiers cas en février, a déclaré ce jeudi le ministère de la Santé.

Avant l’annonce du nouveau bilan quotidien, le président Hassan Rohani a appelé la nation à suivre les consignes sanitaires visant à freiner la propagation du virus SARS-CoV-2.

"Si tout le monde suit exactement les instructions, l’ensemble de l’activité économique pourra reprendre", a assuré Rohani dans des propos diffusés à la télévision d’Etat. "Nous progressons lentement, étape par étape, (car nous ne voulons pas que) notre peuple pense que l’ère de coronavirus est passée", a-t-il ajouté.

La porte-parole du ministère de la Santé, Sima Sadat Lari, a annoncé ce jeudi 2238 nouvelles infections au coronavirus lors des dernières 24 heures, ce qui porte à 180.156 le nombre total de cas confirmés de contamination en Iran.

Elle a également fait état de 78 décès supplémentaires entre mercredi et jeudi, portant le nombre total de morts recensés par les autorités à 8584.

Déconfinement progressif

Depuis avril, les autorités ont levé progressivement les restrictions qui avaient été imposées pour lutter contre la propagation de l’épidémie.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


Si une hausse des cas a été relevée dans le même temps, le gouvernement a néanmoins nié l’apparition d’une deuxième vague de la maladie, affirmant que la tendance de hausse des cas confirmés était le résultat d’une intensification du dépistage.

Habitants de Téhéran dans le métro de la capitale iranienne, ce 10 juin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK