Coronavirus en Indonésie : pour des centaines d’écoles de Jakarta, c’est l’heure de la réouverture

Plusieurs centaines d’écoles de Jakarta ont rouvert leurs portes lundi après un an et demi de fermeture due à la pandémie, malgré l’inquiétude de certains parents de la capitale indonésienne.

L’archipel d’Asie du Sud-Est a connu sa pire vague de contaminations du Covid-19 en juillet, devenant pour un temps l’épicentre mondial de la pandémie, devant l’Inde et le Brésil.

"Nous n’avons pas décidé de rouvrir les écoles subitement, il y a eu une évaluation et nous avons expliqué les protocoles sanitaires aux écoles, aux enseignants et aux parents", a expliqué Anies Baswedan le gouverneur de Jakarta dimanche sur la chaîne TVOne.

La réouverture partielle des écoles à Jakarta concerne pour l’instant 610 des 10.000 établissements de la capitale, de la maternelle au lycée.

Les écoles qui ont été sélectionnées n’acceptent que 50% des effectifs à la fois et limitent les cours en présentiel à quelques heures par jour.

L’enseignement dans les classes a déjà repris dans certaines régions en fonction des règles locales, mais la majeure partie des élèves de l’archipel continuent à recevoir un enseignement à distance.

A Jakarta, plus de 90% des élèves âgés de 12 ans et plus ont été vaccinés et 85% des enseignants, a souligné le gouverneur.

Mais certains parents ont choisi de ne pas envoyer leurs enfants à l’école préférant continuer l’enseignement en ligne.

"Ma fille n’a pas été vaccinée et le variant delta se répand de façon folle", explique à l’AFP Asmara Wreksono, la mère d’une écolière de 9 ans.

"Je me sens mal parce que ses amis manquent à ma fille mais ma priorité est de la garder en vie et en bonne santé", a-t-elle souligné.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK