Coronavirus en Géorgie : par milliers, les habitants quittent Tbilissi qui se barricade

Des automobilistes quittent Tbilissi, le 15 avril 2020 en Géorgie
3 images
Des automobilistes quittent Tbilissi, le 15 avril 2020 en Géorgie - © Vano SHLAMOV

Des milliers de Géorgiens quittaient mercredi la capitale Tbilissi pour rejoindre la campagne, la ville fermant dans la soirée tous ses accès en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus.

Des embouteillages se sont formés aux sorties de Tbilissi dès le matin de mercredi, des familles entières préférant passer cette nouvelle période de confinement renforcé dans leurs maisons de campagne.

Mardi, le Premier ministre Guiorgui Gakharia a ordonné le prolongement du confinement et d’un couvre-feu face au covid-19 jusqu’au 10 mai, et l’a renforcé en décrétant la fermeture des entrées et sorties de quatre grandes villes --Tbilissi, Roustavi, Batoumi et Koutaïssi-- pour 10 jours à compter de mercredi soir.


►►► À lire aussi : Coronavirus : voici comment l’UE envisage de coordonner la sortie du confinement


"Nous partons aujourd’hui parce que la ville sera barricadée ce soir […] Mieux vaut être au village qu’être enfermés dans un appartement", a expliqué à l’AFP Tinatin Kapanadze, 24 ans et l’un des nombreux résidents à avoir fait le choix de quitter la capitale.

La Géorgie a jusqu’ici recensé 306 cas de nouveau coronavirus et trois décès. Mais mardi, elle a enregistré un record de 26 nouveaux patients, conduisant le gouvernement à décider de nouvelles restrictions.

Mercredi, la ministre de la Santé Ekaterine Tikaradze a souligné que le pays ne serait pas en mesure de faire face à une épidémie d’ampleur du fait du manque de personnel médical qualifié pour les soins intensifs.

Trafic routier très dense à la sortie de Tbilissi, la capitale, le 15 avril:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK