Coronavirus en France : plus de 80 écoles fermées, de nombreux cas dans les universités

Coronavirus en France : plus de 80 écoles fermées, de nombreux cas dans les universités
Coronavirus en France : plus de 80 écoles fermées, de nombreux cas dans les universités - © DAMIEN MEYER - AFP

Quinze jours seulement après la rentrée, un total de 81 établissements scolaires sont fermés en France tandis qu’une dizaine d’universités, notamment des facultés de médecine, comptent des cas de Covid-19, ont indiqué les ministres français concernés.

Le ministre de l’Education français, Jean-Michel, Blanquer a précisé qu’un peu plus de 2100 classes ont dû fermer, soit "autour de 0,13%" des 60.000 établissements scolaires du pays.

"Ce sont des chiffres qui restent quand même très limités. C’est une rentrée qui est bonne", "la meilleure possible eu égard à la crise sanitaire", a-t-il estimé sur la chaîne de télévision LCI.

"On a à peu près 1200 nouveaux cas de Covid d’élèves par rapport à la semaine précédente", a précisé M. Blanquer, en rappelant qu’en règle générale, "on ferme une classe à partir de trois cas" de contamination.


►►► À lire aussi : Lasne : 64 élèves de maternelle en quarantaine, deux semaines après la rentrée !


La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a pour sa part annoncé des cas de Covid-19, "majoritairement liés à des rassemblements privés" (soirées étudiantes, privatisation de bars…) dans une dizaine d’établissements universitaires "alors que certains n’ont pas encore fait leur rentrée".

A la Faculté de médecine de Montpellier (Sud), une partie des cours ont été suspendus mardi pour une quinzaine de jours après qu’une soixantaine d’étudiants ont été testés positifs, à la suite d’une soirée.

L’université de Rennes 1 (Bretagne) a confirmé 43 cas de Covid-19 parmi les étudiants en médecine, pharmacie et odontologie et décidé de tester 500 autres étudiants cette semaine. Elle a aussi suspendu les cours en présentiel durant sept jours pour les "deuxième et troisième année", "majoritairement touchés".

"La reprise des cours en présentiel dépendra du taux de positivité", a précisé Éric Bellissant, doyen de la faculté de médecine de Rennes 1.

Tout en se disant consciente "du contexte difficile" pour tous ces jeunes "qui ont été privés de lien social", la ministre Frédérique Vidal a fait appel à leurs "engagement collectif et responsabilité individuelle".


►►► À lire aussi : L’université de Namur invite ses étudiants à retrouver le chemin des auditoires… prudemment


Le premier syndicat étudiant, Fage, a reconnu la nécessité d’une "responsabilisation" des étudiants mais a réclamé plus de moyens pour les établissements, déplorant un manque de masques, des amphithéâtres surpeuplés et demandant des centres de dépistages au sein des universités.

Mardi, la France a annoncé près de 8000 nouveaux cas de Covid-19 avec 2713 malades hospitalisés sur les 7 derniers jours et 470 admis en réanimation où l’on traite les cas les plus graves. En prenant en compte les personnes sorties, 752 malades se trouvent en réanimation, majoritairement en région parisienne et dans le Sud-Est. Mais on est loin des niveaux atteints lors du pic de l’épidémie avec 7000 personnes début avril.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK