Coronavirus en Espagne : le spot publicitaire "coup de poing" du gouvernement des Canaries

Un anniversaire qui va tourner au drame.
Un anniversaire qui va tourner au drame. - © GOBIERNO DE CANARIAS

Les campagnes de prévention pour lutter contre le nouveau coronavirus sont assez classiques depuis le début de l’épidémie. En Espagne, celles-ci se veulent plus "coup de poing". L’idée n’est pas d’énumérer la liste des gestes barrières classiques à respecter. Mais plutôt de faire prendre conscience, comme l’a fait le gouvernement de la communauté autonome des Canaries dans un récent spot publicitaire télévisé, des risques encourus en cas de relâchement.

Ce spot, intitulé "L’ultime cadeau", dure une minute et 18 secondes. Il présente une famille qui se réunit pour un anniversaire, celui du grand-père. Un couple sonne. La femme porte un masque au niveau du coup, son compagnon n’en porte pas du tout. On se fait la bise. Le grand-père salue également les convives. En cuisine, un adulte et un adolescent s’échangent le même verre d’alcool. L’heure est à la détente. On oublie les soucis et le climat anxiogène.

D’une fête d’anniversaire à un lit d’hôpital

Puis vient le moment de célébrer Papy. "Cumpleaños feliz" chante tout le monde autour du héros du jour. Il souffle ses bougies, en deux fois… Et puis c’est l’heure d’ouvrir les cadeaux. Le premier est une chemise beige qui fera de Papy un homme "élégant" sourit-on. Le deuxième est beaucoup moins joyeux.

C’est un masque à oxygène, comme on en trouve dans les unités de réanimation. La musique festive laisse place au signal sonore d’un respirateur artificiel. Changement de décor : grand-père n’est plus devant son gâteau mais dans un lit d’hôpital, avec une infirmière en combinaison intégrale.

Un message en espagnol s’affiche : "Une simple réunion familiale peut vous apporter un cadeau : 40 jours de coma et même la mort. Profitez des siens, en respectant les gestes barrières, contre le Covid-19. Toujours."

Sur les réseaux sociaux, cette campagne a suscité des commentaires, saluant l’initiative et sa singularité. La radio Cadena Ser qualifie le spot d'"annonce choc pour prévenir les récalcitrants" aux mesures de prévention.

En Espagne, on dénombre depuis le début de l’épidémie plus de 270.000 cas positifs au coronavirus et 28.000 décès. De nouvelles restrictions ont été mises en place suite à l’apparition de nouveaux foyers, notamment dans les zones touristiques, comme en Catalogne ou en Murcie. A Barcelone par exemple, les habitants sont invités à rester chez eux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK