Coronavirus en Espagne : le pays ferme les discothèques et interdit de fumer en rue

Coronavirus en Espagne : le pays ferme les discothèques
Coronavirus en Espagne : le pays ferme les discothèques - © JOSEP LAGO - AFP

L’Espagne a décidé vendredi de fermer les discothèques et d’interdire de fumer dans la rue sans respecter la distance de sécurité, renforçant ainsi les restrictions pour endiguer la résurgence du nouveau coronavirus.

Il a appelé les Espagnols à éviter les rassemblements de plus de dix personnes et mis en garde plus particulièrement les jeunes contre les rassemblements en extérieur pour consommer de l’alcool.

Le ministre de la Santé Salvador Illa a présenté une série de mesures qui s’appliqueront sur tout le territoire, au terme d’une réunion d’urgence des autorités sanitaires de toutes les régions d’Espagne, chacune compétente pour la Santé. Le pays, un des plus endeuillés au monde par la pandémie, a enregistré jeudi près de 3000 nouveaux cas en 24 heures.

Hausse des contaminations

Le nombre des cas de contamination par le coronavirus est nettement remonté en Espagne ces derniers jours pour atteindre jeudi 2.935 en 24 heures, son plus haut niveau depuis la levée du confinement il y a sept semaines.

La moyenne quotidienne des nouveaux cas est passée de moins de 150 en juin à plus de 1500 sur les 12 premiers jours d’août selon les décomptes officiels.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK