Coronavirus en Chine : réouverture des cinémas, des installations sportives, des théâtres et des lieux de divertissement

Portrait d'un petit garçon assis sur un fauteuil dans un cinéma avec des billets à la main, Shanghai, Chine
Portrait d'un petit garçon assis sur un fauteuil dans un cinéma avec des billets à la main, Shanghai, Chine - © Yinjia Pan - Getty Images

La Chine a donné vendredi son feu vert à la réouverture des cinémas, des installations sportives, des théâtres et des lieux de divertissement moyennant des précautions contre la maladie Covid-19, selon une directive gouvernementale.

Les musées, les sites touristiques ou encore les bibliothèques sont également mentionnés dans ces instructions, un document qui autorise officiellement les propriétaires et gestionnaires de ces endroits à ouvrir à nouveau leurs portes.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Les 70.000 cinémas de Chine avaient été fermés fin janvier afin d’empêcher la propagation du nouveau coronavirus. Une décision qui a lourdement frappé l’industrie cinématographique du pays.

Les lieux culturels pourront désormais à nouveau accueillir "des conférences et expositions", mais le nombre de visiteurs devra être limité grâce à un système de réservation.

Réouverture totale des hôtels, restaurants et magasins qui restaient fermés

La directive recommande également la réouverture totale de tous les hôtels, restaurants, grands magasins et supermarchés qui étaient encore fermés.

Tous les lieux rouverts devront toutefois imposer aux visiteurs le port du masque et le respect des distances.

Une grande partie du monde est toujours confinée. Mais en Chine, où le nouveau coronavirus a pratiquement disparu à en croire les chiffres officiels, la plupart des employés ont repris le travail, certaines écoles ou classes ont rouvert et les restrictions de circulation sont levées afin de relancer une économie en difficulté.

Aucun mort du virus n’a été rapporté dans le pays depuis mi-avril.

Des sites touristiques de Pékin, dont la Cité interdite, avaient déjà rouvert le 1er mai, imposant toutefois un quota journalier de visiteurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK