Coronavirus en Chine : Pékin célèbre sa "réussite" contre le virus malgré le choc économique

Coronavirus en Chine : Pékin célèbre sa "réussite" contre le virus malgré le choc économique
Coronavirus en Chine : Pékin célèbre sa "réussite" contre le virus malgré le choc économique - © GREG BAKER - AFP

La Chine a vanté vendredi une "réussite majeure" dans son combat contre le coronavirus, à l’ouverture de la grand-messe annuelle du régime communiste, où se dessine un tour de vis contre l’opposition démocratique à Hong Kong.

Premier pays touché par le Covid-19 mais aussi premier à s’en sortir, le géant asiatique est à présent confronté à la "tâche immense" de relancer son économie en pleine dépression mondiale, a reconnu le Premier ministre Li Keqiang, à l’ouverture de la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire (ANP, le parlement chinois).

Dans un discours d’une heure, Li Keqiang a célébré "une réussite stratégique majeure" dans la lutte contre le nouveau coronavirus, apparu fin 2019 à Wuhan (centre). "Nous avons obtenu une victoire décisive dans la défense de la province du Hubei et de sa capitale, Wuhan", mises en quarantaine pendant deux mois et demi, a affirmé le chef du gouvernement, semblant ignorer les critiques émises à l’étranger, particulièrement aux États-Unis, contre la responsabilité supposée de son pays dans l’apparition de l’épidémie.


►►► À lire aussi : Coronavirus : Pékin menace de "rétorsion" en cas de sanctions américaines pour sa responsabilité


Pour Li Keqiang, le succès remporté contre l’épidémie "s’est payé d’un prix élevé. C’est un prix qu’il fallait payer et qui en valait la peine", a-t-il affirmé, en référence au plongeon du produit intérieur brut au premier trimestre (-6,8%, une première dans l’histoire de la République populaire). "La pression sur l’emploi a fortement augmenté", a-t-il reconnu. Signe de l’incertitude à laquelle le pays est confronté, M. Li s’est abstenu de fixer un objectif de croissance pour l’année en cours.

En réaction, le pays va laisser filer son déficit cette année à 3,6% du PIB (contre 2,8% l’an dernier). Le Premier ministre a également annoncé l’émission d’un emprunt d’État pour un montant de 1000 milliards de yuans, auquel s’ajoute un vaste plan d’investissement de 3750 milliards de yuans (481 milliards d’euros). Ces investissements seront notamment destinés au déploiement de la technologie 5G, appelée à révolutionner l’internet mobile, et à généraliser les véhicules à énergies nouvelles.

Sujet de notre journal télévisé du 12 mai :