Coronavirus : en Autriche, deux fois plus de cas que les chiffres officiels, selon une étude

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz (au centre) et ses principaux ministres face à la crise.
Le chancelier autrichien Sebastian Kurz (au centre) et ses principaux ministres face à la crise. - © HELMUT FOHRINGER - AFP

L’Autriche compterait deux fois plus d’habitants infectés par le coronavirus que ne le laissent penser les tests de dépistage effectués jusqu’à présent, selon une étude rendue publique vendredi à Vienne. Le taux de contamination de la population autrichienne se situe autour de 0,32%, c’est-à-dire qu’environ 28.500 des 8,9 millions d’Autrichiens seraient infectés, selon les conclusions de cette étude menée par un des principaux instituts de sondage du pays, Sora.

13.400 infections officiellement

Cet organisme a repris la méthode traditionnelle de sondage et est arrivé à cette conclusion après avoir interrogé un échantillon représentatif de 1544 personnes. "On se doutait que le nombre réel de personnes infectées dépasserait les chiffres officiels", qui eux font état de 13.400 cas d’infection au nouveau coronavirus, dont 319 morts, a expliqué à l’AFP Christoph Hofinger, le responsable de l’institut. En tenant compte des marges d’erreur, entre 10.200 et 67.400 personnes pourraient être entrées en contact avec le virus, selon cette étude.

Sora présente sa recherche comme la première à calculer le taux de contamination au sein d’un pays de l’Union européenne, et donc à mieux cerner la propagation de la pandémie. Toutes les personnes présentant des symptômes ne sont pas testées, les autorités leur recommandant dans certains cas de rester en quarantaine stricte, c’est-à-dire de ne pas sortir du tout.

Le pays a ordonné le confinement de la population le 15 mars, en même temps que la fermeture des commerces non essentiels. L’augmentation du nombre de nouvelles contaminations a entamé une phase de décélération en Autriche depuis une dizaine de jours, selon le gouvernement, qui a annoncé une reprise partielle des activités commerciales la semaine prochaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK