Coronavirus en Argentine: confinement prolongé à Buenos Aires, réouverture progressive ailleurs

Cycliste avec un masque de protection devant le théâtre Colon, fermé, à Buenos Aires, fin avril 2020
6 images
Cycliste avec un masque de protection devant le théâtre Colon, fermé, à Buenos Aires, fin avril 2020 - © JUAN MABROMATA - AFP

Le confinement est prolongé à Buenos Aires et dans sa périphérie jusqu'au 24 mai pour contenir l'épidémie de coronavirus, alors que le reste de l'Argentine pourra se rouvrir en fonction des décisions des autorités locales, a annoncé vendredi le président Alberto Fernandez.

La région de la capitale, qui compte 14 millions d'habitants, "a la plus grande densité démographique et le plus de personnes infectées venues d'autres pays. La quarantaine va s'y étendre jusqu'au 24 mai", a dit le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse.

"La situation est plutôt sous contrôle, mais la région métropolitaine (de Buenos Aires) compte 86% des cas nationaux et est le principal foyer de contamination", a-t-il ajouté.


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


Le confinement dure depuis 50 jours dans ce pays sud-américain, qui a enregistré 5.598 malades du Covid-19, 293 décès et 1.659 personnes guéries.

Dans les provinces, un plan de "réouverture progressive des activités industrielles, commerciales et même récréatives" va commencer à être mis en oeuvre, en fonction de ce que prévoient leurs autorités, a précisé M. Fernandez.

L'Argentine était enfoncée dans une récession pendant deux ans jusqu'à ce que M. Fernandez prenne ses fonctions en décembre. La timide reprise a vite été percutée par la pandémie, qui devrait entraîner un effondrement de l'économie de 6,5% cette année, selon les estimations.

La région de la capitale, qui compte 14 millions d'habitants, "a la plus grande densité démographique et le plus de personnes infectées venues d'autres pays. La quarantaine va s'y étendre jusqu'au 24 mai", a dit le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse.

"La situation est plutôt sous contrôle, mais la région métropolitaine (de Buenos Aires) compte 86% des cas nationaux et est le principal foyer de contamination", a-t-il ajouté.


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


Le confinement dure depuis 50 jours dans ce pays sud-américain, qui a enregistré 5.598 malades du Covid-19, 293 décès et 1.659 personnes guéries.

Dans les provinces, un plan de "réouverture progressive des activités industrielles, commerciales et même récréatives" va commencer à être mis en oeuvre, en fonction de ce que prévoient leurs autorités, a précisé M. Fernandez.

L'Argentine était enfoncée dans une récession pendant deux ans jusqu'à ce que M. Fernandez prenne ses fonctions en décembre. La timide reprise a vite été percutée par la pandémie, qui devrait entraîner un effondrement de l'économie de 6,5% cette année, selon les estimations.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK