Coronavirus en Allemagne : plus de 3 millions de tests réalisés pendant un déconfinement progressif

L’Allemagne a mené plus de 3 millions de tests de dépistage du Sars-CoV-2 depuis le début de l’épidémie, ce qui a permis de déceler plus de 197.000 cas positifs, selon l’institut de santé national Robert Koch (RKI). Une étape de déconfinement obligatoire, alors que le pays assouplit ses règles à l’égard des voyageurs européens.

Pour la seule semaine dernière, 382.000 Allemands ont été testés.

Comme en Belgique, les critères d’examen ont été revus et sont désormais plus inclusifs. Alors que seules les personnes vivant dans une zone à haut risque ou ayant été en contact avec une personne infectée étaient jusqu’ici autorisées à se faire tester, les personnes présentant des symptômes viraux légers sont à présent également éligibles à un examen.

Cet élargissement du dépistage intervient alors que les seize Länder réfléchissent à un assouplissement de la quarantaine imposée aux voyageurs entrant dans le pays.


►►► À lire aussi : Plombée par le coronavirus, l’Allemagne se prépare à la récession


Actuellement, quiconque se rend en Allemagne se voit obligé de se mettre en quarantaine pendant quatorze jours. Le ministère de l’Intérieur, estimant que la mesure pourrait être adaptée et ne s’appliquer qu’aux ressortissants extérieurs à l’Union européenne, travaille actuellement à l’établissement de directives d’assouplissement adaptables dans chacun des États fédérés.

Le Land le plus peuplé d’Allemagne, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a levé ses mesures de quarantaine, vendredi.

Par ailleurs, la plupart des Länder ont rouvert leurs restaurants, sous des conditions plus ou moins strictes. Ainsi, le Brandebourg, la Hesse, la Saxe, la Thuringe et la ville-État de Berlin ont rejoint vendredi le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la Basse-Saxe, la ville-État de Hambourg et la Rhénanie-Palatinat dans l’autorisation de réouverture des établissements alimentaires.

Le bilan allemand du covid-19 s’élève à au moins 7884 morts, d’après l’université Johns Hopkins. Le pays, qui avait connu, la semaine dernière, une hausse de son taux local de reproduction (R0) – qui fait état du nombre de personnes à qui un individu infecté peut potentiellement transmettre le virus – a vu ce nombre repasser sous la barre de 1, jeudi, à 0,75.

Allemagne : Grande manif à Stuttgart contre les mesures prises (JT du 10/05/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK