Coronavirus en Allemagne : les voyageurs provenant du Royaume-Uni ou encore du Brésil ne peuvent plus s'y rendre

L’Allemagne va interdire à partir de samedi les entrées sur son territoire par voie terrestre, maritime et aérienne de personnes venant de cinq pays fortement touchés par les différents variants du Covid-19, a indiqué vendredi le gouvernement.

Cette décision, valable jusqu’au 17 février dans un premier temps, concerne le Royaume-Uni, l’Irlande, le Brésil, le Portugal et l’Afrique du Sud et vise à "protéger la population" allemande, a indiqué le ministère de la Santé allemand dans un document obtenu par l’AFP.

"L’objectif de ce règlement est de limiter la propagation des nouveaux variants du virus", y explique le ministère de la Santé.

Des exceptions

Ces restrictions comporteront cependant plusieurs exceptions, notamment pour les Allemands vivant dans ces pays, les ressortissants de ces pays résidant en Allemagne, les passagers en transit ou encore la circulation de marchandises, selon ce document.

Le gouvernement allemand a imposé cette interdiction d’entrée sur son territoire de son propre chef, et ce, indépendamment de ses partenaires de l’UE qui n’ont pas pu se mettre d’accord sur une approche uniforme sur cette question.

Jeudi déjà, le ministre de l’Intérieur allemand Horst Seehofer avait indiqué vouloir réduire à "presque néant" le trafic international aérien à destination de son territoire face à la poursuite de la pandémie, comme l’a déjà fait Israël.

Parmi les exceptions pour entrer en Allemagne figurent également les transports pour raison médicale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK