Coronavirus en Allemagne : Angela Merkel se dit prête à recevoir le vaccin d'AstraZeneca et à commander Spoutnik V

La chancelière allemande Angela Merkel s'est dit prête vendredi à recevoir le vaccin d'AstraZeneca, en dépit de sa suspension pendant quelques jours en raison de rares et graves troubles de la coagulation chez des personnes vaccinées, sans lien avéré avec le sérum.

"Oui je me ferais vacciner avec le vaccin d'AstraZeneca", a-t-elle indiqué lors d'une conférence de presse. "J'aimerais attendre que vienne mon tour, mais je le ferais absolument", a-t-elle insisté. L’Allemagne est confrontée à une augmentation "très clairement exponentielle" des infections au Covid-19, liée en particulier à la diffusion du variant britannique, a déclaré vendredi le vice-président de l’institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI).

Par ailleurs, la chancelière s'est dit prête à commander le vaccin russe anti-Covid Spoutnik V pour son pays s'il est autorisé par l'UE, alors qu'elle est très critiquée pour la lenteur de la campagne de vaccination en Allemagne.

"En ce qui concerne le vaccin russe, je suis d'avis que tout vaccin autorisé par l'Agence européenne du médicament devrait être utilisé dans l'UE", a-t-elle déclaré lors de cette même conférence de presse. Dans ce cas "je préfèrerais une commande de l'UE" mais "si celle-ci n'intervenait pas (...) alors l'Allemagne devrait agir pour elle même et c'est ce que nous ferions", a-t-elle ajouté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK