Coronavirus: Donald Trump menace de suspendre la contribution américaine à l'OMS

Donald Trump en conférence de presse à la Maison-Blanche, le 06 avril
2 images
Donald Trump en conférence de presse à la Maison-Blanche, le 06 avril - © MANDEL NGAN - AFP

Donald Trump a menacé mardi de suspendre la contribution américaine à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), dénonçant sa gestion de la pandémie du coronavirus et une attitude à ses yeux trop favorable à Pékin.

"Nous allons suspendre (le versement) des sommes destinées à l'OMS", a déclaré le président des Etats-Unis lors de son point de presse quotidien depuis la Maison Blanche. Quelques minutes plus tard, cependant, il a fait machine arrière dans une certaine confusion, en affirmant qu'il souhaitait seulement étudier cette possibilité.

"Je ne dis que pas que je vais le faire mais nous allons examiner cette possibilité", a-t-il déclaré, contre-disant sa déclaration initiale. Objet de la frustration présidentielle vis-à-vis de cette agence de l'ONU dont le siège est à Genève? Son attitude vis-à-vis de Pékin. 


►►► Toutes les infos sur l'épidémie de coronavirus en Belgique et dans le monde


"Tout semble très favorable à la Chine, ce n'est pas acceptable", a-t-il déclaré. "Ils reçoivent des sommes énormes de la part des Etats-Unis", a-t-il insisté. "Ils ont critiqué la fermeture des frontières (aux personnes venues de Chine) quand je l'ai annoncée, et ils ont eu tort", a-t-il ajouté.

 

Tout semble très favorable à la Chine, ce n'est pas acceptable

 

"Ils ont eu tort sur beaucoup de choses", a-t-il martelé, sans donner plus de précisions.

Le milliardaire républicain avait déjà rédigé mardi matin un tweet particulièrement virulent à l'encontre de l'organisation. L'OMS s'est vraiment plantée", a-t-il écrit. "Etrangement, ils sont largement financés par les Etats-Unis et pourtant très centrés sur la Chine. Nous allons nous pencher avec attention sur le dossier", avait-il ajouté.


►►► Coronavirus aux USA: avec près de 2 000 morts en 24 h, les Etats-Unis connaissent le pire bilan journalier mondial


 

Sujet de notre JT sur la situation aux USA, ce 04 avril

L'Union africaine à la rescousse de l'OMS

Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a défendu mercredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) contre les attaques du président américain, Donald Trump, qui a dénoncé sa gestion du nouveau coronavirus et menacé de suspendre la contribution américaine.

"Je suis surpris d'apprendre que le gouvernement américain mène campagne contre les dirigeants mondiaux de l'OMS", a écrit M. Faki sur son compte Twitter, ajoutant que l'UA soutenait "pleinement" le directeur général de l'OMS, l'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus.

 

Dans son message sur Twitter mercredi, Moussa Faki Mahamat a réclamé plus de coopération internationale pour faire face au coronavirus.

"L'attention devrait rester sur le fait de combattre collectivement le Covid-19, en tant que communauté mondiale unie", a-t-il ajouté. "Le temps de rendre des comptes viendra" plus tard.


►►► A lire aussi: Coronavirus : l'OMS condamne "les propos racistes" de chercheurs évoquant l'Afrique comme un "terrain d'essai" pour un vaccin