Coronavirus: Donald Trump interdit aux Européens d'entrer aux USA, décision sanitaire ou politique ?

Coronavirus: Donald Trump interdit aux Européens d'entrer aux USA, décision sanitaire ou politique ?
Coronavirus: Donald Trump interdit aux Européens d'entrer aux USA, décision sanitaire ou politique ? - © MARK WILSON - AFP

Coronavirus. Tout le monde n’a plus que ce mot là en bouche. Un virus présent en Chine, en Europe mais aussi dans au moins Etats américains. Sur place, l’inquiétude grandit alors le Président Donald Trump a été contraint de réagir. Il interdit l’accès aux USA pour Européens pour une durée de 30 jours : "J'ai décidé de prendre des actions fortes mais nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de tous les Américains", a expliqué Donald Trump lors d'une allocution solennelle - par moments confuse - depuis la Maison Blanche.

Si le style est déconcertant, la méthode du président américain a une fois de plus choqué la Commission européenne et le Conseil (représentant les Etats membres de l'Union européenne), qui n'ont été informés de sa décision qu'au moment de son annonce. S’agit-il d’une décision sanitaire justifiée par l’urgence ou un acte politique à quelques mois de l’élection? Cela vaut bien quelques explications.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


"Trump a fait quelque chose qu’il ne fait jamais : il écoute son entourage. En effet, cette préconisation a été faite quelques heures avant par l’Agence gouvernementale qui lutte contre la propagation du virus ", explique Jean-Eric Branaa, maître de conférences à l’université de Paris II Assas et chercheur au centre Thucydide.

Trump, protecteur de la Nation

Pour l’auteur du livre "Joe Biden : le troisième mandat de Barack Obama": "On est dans le sanitaire. Et pour deux raisons : la première, c’est que l’OMS hier a déclaré qu’on est désormais dans une pandémie. Et donc, l’inquiétude grandit aux Etats-Unis. Et puis, les décisions qui tombent aux Etats-Unis sont toutes plus inquiétantes les unes que les autres. Cela ne s’arrête pas. Les foyers infectieux se multiplient avec 40 Etats déjà touchés. Donc, il fallait réagir. Et c’est ce que Donald Trump a fait en se positionnant en protecteur de la Nation".

Urgence sanitaire pour Branaa, explication politique pour Michel Liégeois, professeur au sein de l'École des sciences politiques et sociales de l'UCLouvain et spécialiste des Etats-Unis : "Donald Trump tient son explication. Les foyers infectieux aux Etats-Unis sont issus de l’Europe. Pour Trump, les Etats-Unis ont donc importé malgré eux le virus suite à une mauvaise gestion de la crise par les Européens qui s’ils avaient d’avantage contrôlé les arrivées sur leur territoire, n’auraient pas permis cette contamination. C’est un grand classique des discours populistes que de rejeter la faute sur l’extérieur et c’est ce que le Président américain fait."

Le Royaume-Uni en ami

Autre question : pourquoi le Royaume-Uni n’est-il pas impacté ? "Car Donald Trump vise l’espace Schengen", poursuit Jean-Eric Branaa. "Il faut bien comprendre que dans l’imaginaire américain, l’espace Schengen est un espace ouvert et que le virus peut se propager de l’intérieur. Or, il estime que les contrôles sont renforcés et visiblement suffisants pour la Grande-Bretagne."

Pour Michel Liégeois : "On ne voit pas vraiment d’explication médicale. On ne peut trouver qu’une explication politique qui est en lien avec son positionnement sur le Brexit. On connait la sympathie que Donald Trump a pour le Royaume-Uni qui décidé de se séparer de l’Union européenne."  

Impact économique et politique

Tous les deux sont toutefois d’accord sur l’impact économique d’une telle décision. "La décision est compliquée et difficile à prendre pour lui." admet Jean-Eric Branaa. "Il met à terre son tourisme, les conséquences sont importantes pour les avionneurs, la restauration, le secteur évènementiel est aussi fortement touché. Beaucoup de gens vont lui reprocher. La crise sanitaire a un effet économique assez désastreux. Le Dow Jones est déjà retombé à 23 000 alors qu’il était à 28 000. Donc, la crise est en train d’effacer le bon bilan économique de Donald Trump. C’est une catastrophe économique pour les Etats-Unis et politique pour Donald Trump. Cela ne peut que s’amplifier dans les jours à venir."

Une décision qui aura aussi des conséquences sur les entreprises américaines mais pas seulement : "Cela n'a pas de sens d'interdire aux Européens d'entrer aux Etats-Unis, d'autant que la mesure est inefficace", avance Eddy Van de Voorde, professeur en économie appliquée à l'Université d'Anvers et spécialisé dans le transport. "Le président Trump sous-estime également les conséquences économiques que cela implique", a-t-il ajouté précisant qu'il craignait pour l'avenir de certaines compagnies aériennes telles qu'Alitalia, déjà exsangue.

Les Etats-Unis ont par ailleurs publié un avertissement aux voyageurs sans précédent, exhortant les Américains à éviter tout voyage à l’étranger en raison du nouveau coronavirus. "Le département d’Etat recommande aux ressortissants américains d’éviter de voyager à l’étranger en raison de l’impact mondial du Covid-19", étendant le niveau de mise en garde déjà adopté pour l’Italie ou la Corée du Sud à l’ensemble de la planète.