Coronavirus: "Le virus infecte très facilement les enfants, mais ils sont le plus souvent asymptomatiques"

Coronavirus: "le virus infecte très facilement les enfants, mais ils sont le plus souvent asymptomatiques"
2 images
Coronavirus: "le virus infecte très facilement les enfants, mais ils sont le plus souvent asymptomatiques" - © Carol Coelho - AFP

Un adolescent britannique de 13 ans est mort lundi après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, ont annoncé mardi l'hôpital où il est décédé et sa famille, selon laquelle il n'était atteint d'aucune pathologie sous-jacente. Il s'agit de la plus jeune victime du Covid-19 connue au Royaume-Uni. La plus jeune victime recensée dans un pays européen est une adolescente de 12 ans, morte en Belgique.

Le jeune garçon est mort lundi, après avoir été testé positif au Covid-19 vendredi, au lendemain de son admission au King's College Hospital de Londres, selon un communiqué de sa famille, "plus que dévastée" par le drame. Selon sa famille, le jeune garçon prénommé Ismail "a commencé à présenter des symptômes et des difficultés respiratoires et a été admis au King's College Hospital". "Il a été placé sous assistance respiratoire et plongé dans un coma artificiel et est décédé malheureusement hier (lundi) matin. A notre connaissance il n'avait pas de problèmes de santé sous-jacents", a affirmé sa famille.

"Il est important qu'un médecin légiste détermine si un examen post-mortem est nécessaire pour déterminer la cause exacte de la mort", a souligné le Dr Nathalie MacDermott, enseignante au King's College.


►►► Tout comprendre sur cette crise avec notre dossier coronavirus


Mourir du Covid-19 quand on est jeune est très rare et il s’agit d’exceptions, comme le rappelle Michel Goldman, immunologue. "C’est tout à fait exceptionnel. On sait que les jeunes enfants sont quelque part protégés contre les dommages qui sont induits par le virus. En fait, le virus infecte très facilement les enfants, les jeunes, mais le plus souvent ces enfants restent tout à fait sans symptômes, asymptomatiques."

Les enfants mieux protégés du virus que les adultes

"On sait par exemple qu’en Chine, sur 700 enfants qui étaient en contact avec le virus, seule une dizaine a développé des symptômes et aucun dans cette cohorte-là n’a développé une situation aussi dramatique. On pense que c’est lié au fait que les poumons, en début de vie, n’expriment pas les serrures que le virus utilise. Il a une clé particulière qui lui permet d’entrer dans le poumon et de l’endommager, et en début de vie, ces serrures sont peu présentes sur les cellules du poumon. Il y a un autre facteur qui pourrait intervenir, c’est que ce qui endommage le poumon est une réaction tout à fait anormale, une tempête du système immunitaire, et on sait que chez les enfants le système immunitaire est mieux contrôlé à cet égard."


►►► La gravité du Covid-19 fortement corrélée à l'âge, confirme une étude


Conférence de presse du centre interfédéral Coronavirus du 31/03/2020